Aller au contenu principal

MADE IN HAND TV

NEWS

PREVIEW – SAINT-RAPHAEL VA-T-IL REDÉPLOYER SES AILES ?
17 septembre 2020
17 septembre 2020

Rentré dans le rang depuis deux saisons, le club varois a l'ambition de retrouver le haut du tableau.

Rendez-vous sur Instagram (@madeinhand) pour tenter de gagner le nouveau maillot du club !

Hier : Chambéry
Demain :  Dunkerque

A défaut d'appel, c'est un petit coup de tonnerre qui a retenti sur le marché des transferts le 18 juin. Fahrudin Melic, encore sous contrat à Chambéry, rejoignait Saint-Raphaël. Aucune anicroche entre l'ailier monténégrin et les dirigeants savoyards, seulement une occasion de libérer de la masse salariale pour un club affaibli économiquement par la crise sanitaire. Saint-Raphaël a eu le nez creux pour proposer un contrat de deux saisons à l'un des meilleurs buteurs de Lidl Starligue chaque année. ''Son arrivée est un vrai plus, se réjouit Xavier Barachet, qui l'a déjà côtoyé au PSG. On connaît tous les qualités de Melic. Ça a été une surprise pour nous, mais c'est super pour le club.'' Excellent joueur de contre-attaque, il formera avec Raphaël Caucheteux l'une des meilleures paires d'ailiers du championnat. Il n'y aura néanmoins qu'un ballon quand il faudra tirer les jets de 7 mètres...

Avec Melic, Johannes Marescot, lui aussi venu de Chambéry, est l'autre recrue d'une équipe qui a misé sur la stabilité cet été. ''Marescot est aussi un très bon renfort, ajoute Xavier Barachet. Il est habitué à avoir du temps de jeu et les dirigeants comptent beaucoup sur lui. Ce sont deux joueurs d'expérience, habitués à la Lidl Starligue, ce qui va nous faire gagner du temps. Ces deux arrivées sont hyper positives.'' De quoi peut-être insuffler une nouvelle dynamique à une équipe décevante la saison passée, comme cela avait déjà été le cas un an plus tôt. ''Ce n'était pas dans nos objectifs de finir à cette place-là (8ème, ndlr), assume l'arrière droit international du SRVHB. C'est un classement décevant, poursuit le triple champion du monde. On avait entamé une bonne remontée à partir de décembre mais on a perdu trop de points au départ. Et d'une manière générale on n'a pas été assez régulier. On veut travailler là-dessus cette saison pour éviter de laisser filer trop de points contre les équipes supposées moins fortes.''

''Derrière les trois gros tout est jouable'', Xavier Barachet

Une autre arrivée, dans le staff cette fois, pourrait aider le SRVHB à redresser la barre. Alain Quintallet, considéré comme l'un des tout meilleurs préparateurs physiques, a rejoint le Var cet été après treize années passées au service de l'équipe de France. Et à en croire Xavier Barachet, le sexagénaire a très vite apporté sa culture du travail. ''On a énormément bossé physiquement, assure le gaucher. On a fait beaucoup de piste et de muscu. Aujourd'hui l'équipe se sent forte. On l'a de suite ressenti lors de notre premier match amical contre Nice (victoire 39-30, ndlr).'' La faute au Covid-19, l'équipe de Rares Fortuneanu a fait face à l'annulation de plusieurs rencontres de préparation, si bien qu'elle n'en compte que deux à son compteur – un match nul contre Nîmes (27-27) – avant un double test face à Montpellier jeudi et vendredi. ''On se prépare depuis plus de deux mois et on n'a pas disputé un match officiel depuis mars, souffle Xavier Barachet. Maintenant on a envie que ça commence !''

Les Varois commenceront par deux déplacements, à Cesson et Ivry, avant de recevoir le PSG. ''On doit ramener des points dès le début pour ne pas rééditer notre mauvais début de saison de l'année dernière. Je crois qu'on peut faire de belles choses, confie le Niçois. On va essayer d'accrocher une place européenne. C'est le niveau de Saint-Raphaël, même si beaucoup d'autres équipes visent pareil. Derrière les trois gros (Paris, Nantes et Montpellier), tout est jouable.'' Saint-Raphaël l'a appris à ses dépens depuis deux ans.

Arrivées : Johannes Marescot (pivot, Chambéry), Fahrudin Melic (ailier droit, Chambéry)
Départs : David Eponouh (arrière gauche, Besançon), Hampus Jildenback (ailier droit, retraite), Alexander Lynggaard (pivot, Silkeborg), Jérémy Toto (pivot, Plock), Alexian Trottet (ailier gauche, Caen)

EFFECTIF
Gardiens : Alexandre Demaille, Mihai Popescu (ROU)
Arrières gauches : Vadym Gayduchenko (BLR), Nicolas Krakowski, Alexandru Simicu (ROU)
Demi-centres : Aleksa Kolakovic (SER), Daniel Sarmiento (ESP)
Arrières droits : Adrien Dipanda, Xavier Barachet
Ailiers gauche: Raphaël Caucheteux
Pivots : Jonathan Mapu, Johannes Marescot
Ailiers droits : Fahrudin Melic (MON), Arthur Vigneron
Entraîneur : Rares Fortuneanu (ROU)
​​
Par Régis Aumont