Aller au contenu principal

MADE IN HAND TV

NEWS

PREVIEW – CHARTRES SOUHAITE S'INSTALLER
15 septembre 2020
15 septembre 2020

Avec un effectif toujours aussi cosmopolite mais très peu renouvelé, le C'CMHB entend poursuivre son ancrage en Lidl Starligue.

Rendez-vous sur Instagram (@madeinhand) pour tenter de gagner le nouveau maillot du club !

Hier : Istres
Demain : Chambéry

Avec treize joueurs étrangers et dix nationalités différentes, Chartres cultive sa particularité. Et si le club s'est cet été montré anormalement sage sur le marché des transferts, avec seulement deux arrivées, les deux nouveaux – Lukas Orban et Denis Vasilev sont venus gonfler le contingent chartrain des ''non français''. ''Avec Yannick (Cham), Edgar (Dentz) et Titouan (Afanou Gatine) on s'appelle le « gang des 4 », en rigole Zacharia N'Diaye. On n'a pas toujours l'impression d'être en France (rires). Ici, les « yougos » qui arrivent se sentent bien, ils peuvent parler leur langue (rires). Mais les séances d'entraînement se font en français, reprend plus sérieusement le capitaine. Et à part les nouveaux qui ont besoin d'un peu de temps, tout le monde comprend. A table, il y a même obligation de parler en français sinon c'est une amende pour la caisse noire.'' L'entraîneur espagnol Toni Gerona, parfaitement francophone, montre l'exemple. Et si ce n'est pas toujours facile de diriger cette multinationale, le Catalan s'en est plutôt bien sorti la saison passée.

''On était dans les objectifs, résume Zacharia N'Diaye lorsqu l'on aborde la dixième place de l'équipe. La mayonnaise a mis un peu de temps à prendre parce qu'on avait énormément renouvelé l'effectif. Mais petit à petit tout le monde a trouvé sa place et on a été plus performants sur la deuxième partie de la saison'', poursuit le pivot, regrettant presque que le championnat n'ait pas pu aller à son terme. D'ailleurs, quand on évoque le prochain exercice, les ambitions ne sont pas feintes. ''On souhaiterait faire mieux que l'année dernière. Même si l'objectif pour un jeune club comme le notre c'est de se maintenir, on aimerait se rapprocher de la première moitié du tableau.''

''La perte de Morten (Vium), c'est le vrai point noir'', Zacharia N'Diaye

Sur le papier, Chartres, doté d'un riche effectif (17 pros), a les moyens de ses ambitions. Mais il ca devoir surmonter la longue indisponibilité de son meilleur élément, Morten Vium, victime au début du mois d'août d'une rupture complète du tendon d'Achille. L'ailier droit, troisième meilleur buteur du championnat la saison passée, manquera toute la phase aller, ce qui va pousser les Chartrains à s'adapter. ''La perte de Morten, c'est le vrai point noir, concède Zacharia N'Diaye. On a perdu notre meilleur joueur de la saison dernière.'' Et, à dix jours d'affronter Montpellier en Lidl Starligue, le Danois n'a toujours pas de remplaçant. ''Le club prend son temps parce qu'on ne sait pas trop où on va dans le contexte actuel, confie le capitaine. Pour le moment, ce sont des jeunes du centre de formation qui jouent à sa place. Et nos trois arrières droits peuvent aussi dépanner.'' Le renfort d'un véritable ailier droit – le club aimerait se faire prêter un espoir en manque de temps de jeu dans un grand club -, serait néanmoins bienvenu.

Zacharia N'Diaye croit néanmoins à la faculté de l'équipe, championne de Proligue il y a deux ans, à poursuivre sa progression pour s'ancrer plus encore dans l'élite. ''Les années précédentes, il y avait toujours beaucoup de changements de joueurs durant l'intersaison, précise-t-il. Là, le club a voulu bâtir sur le socle existant. Il y aura plus de stabilité, ce qui devrait nous permettre d'être performants plus rapidement.'' Plus de communication, aussi, entre des joueurs qui auront eu le temps d'améliorer leur français à défaut d'avoir beaucoup joué au handball ces six derniers mois.

Arrivées : Lukas Urban (arrière gauche, Presov), Denis Vasilev (pivot, Tchekhov)
Départs : Youssef Ben Ali (pivot, Al-Arabi), William Benezit (ailier droit, prêt Créteil), Dan Emil Racotea (arrière gauche, Irun), Aurélien Tchitombi (demi-centre, Nancy)

EFFECTIF
Gardiens : Nebojsa Grahovac (BOS), Kim Sonne-Hansen (DAN)
Arrières gauches : Sergey Kudinov (RUS), Matej Mikita (SVQ), Lukas Urban (SVQ)
Demi-centres : Marc Canellas (ESP), Vasja Furlan (SLO)
Arrières droits : Titouan Afanou Gatine, Nikola Jukic (CRO), Sergiy Onufriyenko (UKR)
Ailiers gauche: Yannick Cham, Vanja Ilic (SER)
Pivots : Leonardo de Almeida (BRE), Edgar Dentz, Zacharia N'Diaye, Denis Vasilev (RUS)
Ailiers droits : Morten Vium (DAN)
Entraîneur : Toni Gerona (ESP)

Par Régis Aumont