Aller au contenu principal

Dinart : "Le choix des gardiens, il est cornélien"

En Bref

Dinart : "Le choix des gardiens, il est cornélien"

Made in Hand, Handball, Equipe de France, Golden League, Didier Dinart

Didier Dinart est revenu, dans les coursives de l'AccorHotels Arena de Paris, sur la défaite de l'équipe de France, battue par le Danemark (30-31) dimanche à l'issue d'une rencontre disputée jusqu'au bout. "Ce n’est jamais plaisant de perdre, mais il va falloir tirer les enseignements pour bien commencer le championnat d’Europe, expliquait le sélectionneur, évidemment déjà tourner vers l'Euro 2020 qui débutera dans cinq jours. On n’a pas pu travailler le sept contre six, qui est une des armes du Portugal, mais je pense qu’on a quand même le niveau pour pouvoir les battre. Aujourd’hui, l’équipe de France a des certitudes. Il va falloir tout digérer, comprimer, pour continuer à avancer vers la compétition." En attendant de prendre la direction de la Norvège, mercredi, Didier Dinart et son staff vont devoir choisir les deux joueurs qui ne prendront pas l'avion. Si le cas de Nicolas Claire semble assez...clair, difficile de savoir qui épaulera Vincent Gérard dans la cage tricolore. "Concernant le choix des gardiens, il est cornélien, reconnaît le sélectionneur. Wesley et Yann ont été très efficaces. La décision sera prise en concertation avec Jean-Luc Kieffer (l'entraîneur des gardiens, ndlr)." La sélection sera annoncée ce lundi, en fin de matinée, à la Maison du Handball. Par R.A.