Aller au contenu principal

LA FRANCE VEUT FAIRE LE PLEIN

MADE IN HAND TV

NEWS

LA FRANCE VEUT FAIRE LE PLEIN
18 janvier 2021
18 janvier 2021

L'équipe de France conclue son tour préliminaire du Mondial lundi contre la Suisse (18h) avec l'objectif de faire le plein pour aborder la suite dans les meilleures conditions.

Jusqu'ici tout va bien. Après deux matchs, l'équipe de France est première de son groupe du tour préliminaire du championnat du monde et assurée de prendre part à la suite, trois nouvelles rencontres à partir de mercredi qui déboucheront peut-être sur une qualification pour les quarts de finale. Surprenants contre la Norvège (28-24), sérieux face à l'Autriche (35-28), les Bleus ne risquent pas de se relâcher à l'heure d'affronter la Suisse lundi tant ils savent l'importance e ce troisième rendez-vous égyptien. ''Une victoire nous permettrait de rentrer au tour principal avec le maximum de points, rappelle le sélectionneur Guillaume Gille. L’objectif est de nous mettre dans les meilleures conditions pour entamer cette poule compliquée du tour suivant et d’envisager les quarts de finale.''

Sauf énorme surprise, à savoir une victoire de l'Autriche sur la Norvège lundi soir, Français, Norvégiens et Suisses iront ensemble au tour principal avec en poche les points empochés les uns contre les autres. S'ils battent la Suisse, les coéquipiers de Michaël Guigou auront déjà quatre points au compteur avant de se frotter normalement au Portugal, à l'Islande et à l'Algérie cette semaine. Autant dire qu'ils auraient droit à un joker, ce qui n'est jamais de trop lorsque l'on enchaîne les matchs un jour sur deux. Mais les Suisses, invités de dernière minute sur ce Mondial et tombeurs de l'Autriche (28-25) en ouverture avant de céder face aux Norvégiens (25-31), ont des atouts à faire valoir, bien plus que les Américains, lesquels devaient être les troisièmes adversaires des Français avant de déclarer forfait pour ce championnat du monde à cause de trop nombreux cas de Covid.

Limiter l'influence d'Andy Schmid

''On s’attendait à affronter les USA. Cette opposition nous aurait permis de faire tourner amplement notre effectif, explique Erick Mathé, l'adjoint de Guillaume Gille. Finalement, nous allons affronter la Suisse avec l’enjeu de la première place du groupe et de la totalité des points escomptés. La Suisse est un adversaire à prendre au sérieux avec notamment Andy Schmid, un joueur de renommée mondiale qui manie le 7 contre 6 à merveille, très adroit dans la passe avec ses pivots et au shoot.'' Le demi-centre de 37 ans, maître à jouer des Rhein-Neckar Löwen depuis 2010, est un joueur de classe mondiale dont les Bleus auront tout intérêt à se méfier. S'ils parviennent à limiter son rendement alors les Tricolores pourraient passer une fin d'après-midi assez tranquille du côté de la salle rebaptisée Hassan Moustafa, du nom du président de la Fédération internationale, pour l'évènement.

Surtout qu'à part la gêne aux adducteurs ressentie par Timothey N'Guessan qui lui a valu de suivre le deuxième match en tribunes, tous les voyants sont en vert pour les Bleus. Les gardiens ont assuré tour à tour, 18 arrêts pour Wesley Pardin devant la Norvège et 17 pour Vincent Gérard contre l'Autriche, et l'ensemble des joueurs inscrits sur les deux feuilles de match ont eu du temps de jeu. Certains n'ont pas encore trouvé la bonne carburation, à l'image de Dika Mem dont les Français auront besoin à son meilleur niveau s'ils veulent aller loin. Important mais pas décisif, ce match face aux Suisses sera peut-être l'occasion de remettre certaines individualités en confiance. Même si l'essentiel sera de faire le plein de points.

J1 : Autriche - Suisse 25-28, Norvège - France 24-28
J2 : Autriche - France 28-35, Suisse - Norvège 25-31
J3 : France - Suisse lun 18h, Norvège - Autriche lun 20h30
Classement : 1. France 4 pts (+11), 2. Norvège 2 pts (+2), 3. Suisse 2 pts (-3), 4. Autriche 0 pt (-10)

Par Régis Aumont