Aller au contenu principal

Krumbholz : "L’enchaînement est compliqué"

En Bref

Krumbholz : "L’enchaînement est compliqué"

Made in Hand, Handball, EHF Euro 2018, Equipe de France, Olivier Krumbholz

Fier de ses filles à l'issue de la deuxième victoire obtenue par l'équipe de France dans cet Euro 2018 face au Monténégro (25-20), mardi soir à Nancy, Olivier Krumbholz a avoué avoir eu peur lors de la mauvaise période connue par les Françaises en seconde période. "Pendant ce quart d’heure compliqué, je n’en menais pas large car on commençait à se bloquer en attaque placée, a confié le sélectionneur. On prenait un 5-0 et il fallait un but, qui est venu d’Estelle Nze-Minko, pour nous aérer l’esprit. Après, c’était mieux. Il faut aussi saluer la performance de nos gardiennes, particulièrement Amandine Leynaud qui les a dégoûtées en première mi-temps." Puis le Lorrain s'est tourné vers la suite, avec ce tour principal qui débutera à Nantes dès jeudi pour les Bleues. "L’enchaînement est compliqué, a-t-il concédé. Nous prenons l’avion mercredi. Il faudra récupérer et jouer le match face au Danemark avec la rage au ventre. Il serait dommage de subir car nous sommes un peu fatiguées. Cela va se jouer dans les têtes et je peux vous garantir que nous allons nous présenter avec une extrême motivation." Par R.A.