Aller au contenu principal

MADE IN HAND TV

En Bref

C'est (déjà) fin pour Aix

Made in Hand, Handball, European Handball League, Irun-PAUC

Il n'y a pas eu de miracle pour le PAUC qui, dimanche soir, s'est incliné à Irun (30-25) où il jouait sur un match sec sa qualification pour le deuxième tour de la toute nouvelle European Handball League (ex-coupe EHF). Touché par trois cas de Covid-19 (Accambray, Loesch, Racic) à la fin du mois d'août, le club provençal, à l'arrêt pendant une dizaine de jours en pleine préparation, n'avait pas pu accueillir les Espagnols le week-end dernier et sa requête de reporter la rencontre avait été rejetée. En déplacement dans le pays basque, face à une équipe qui s'était inclinée en barrages de la Ligue des champions la saison dernière, les Aixois, devant environ 500 spectateurs dans une salle qui peut normalement en compter jusqu'à 2 600, sont, après une mauvaise entame (6-2, 10ème), restés au contact des locaux jusqu'au début de la seconde période (15-15, 33ème) grâce notamment à la belle prestation de William Accambray (7 buts). Mais les partenaires de Julen Aguinagalde, de retour cet été à 37 ans dans son premier club, ont pris le dessus au fil des minutes et les joueurs de Thierry Anti, pour sa première à la tête d'Aix, ont fini par céder. La coupe d'Europe est donc déjà terminée pour le PAUC cette saison. Il reste désormais trois clubs français dans la compétition : Montpellier et Toulouse qui entreront au prochain tour, avec des rencontres prévues à la fin du mois de septembre, et Nîmes, directement qualifié pour la phase de poules eu égard à sa troisième place obtenue en Lidl Starligue lors du dernier exercice. Par R.A.