Aller au contenu principal

MAHÉ, L'ÉTONNANT DÉTONATEUR

MADE IN HAND TV

NEWS

MAHÉ, L'ÉTONNANT DÉTONATEUR
15 janvier 2021
15 janvier 2021

Bénéficiant de la confiance de Guillaume Gille, le demi-centre s'est montré épatant lors de l'entrée en matière réussie des Bleus dans le Mondial.

Il n'a pas été désigné meilleur joueur de France-Norvège, la ''faute'' à Wesley Pardin, infranchissable jeudi soir (18 arrêts). Mais Kentin Mahé ne l'aurait pas volé tant il a pesé sur le premier match des Bleus dans ce si particulier Mondial égyptien. Une nouvelle fois chargé par Guillaume Gille de mener le jeu, comme contre la Serbie à deux reprises la semaine passée, le demi-centre n'a pas cessé d'insuffler du rythme à l'attaque tricolore. Il avait d'ailleurs appelé à une remise en cause individuelle avant que les Bleus ne s'envolent pour le pays des Pharaons mardi matin, déplorant notamment le manque d'envie affichée à Zrenjanin puis à Créteil. Face aux vice-champions du monde norvégiens, il a montré l'exemple. Mahé a d'abord marqué les quatre premiers buts de son équipe, le premier à la conclusion d'un spectaculaire kung-fu avec Michaël Guigou. Déterminé, il n'a jamais manqué l'occasion de serrer le poing, d'haranguer ses partenaires, et sa motivation a rejailli sur tous ses partenaires.

Plus les années passent et plus le Parisien, 29 ans, devient un ancien au sein de cette équipe de France en renouvellement depuis la fin de l'ère Onesta. Après une saison quasiment blanche, en raison d'une opération d'un genou fin 2019 qui lui avait fait manquer l'Euro l'année dernière, le joueur de Veszprem a retrouvé les Bleus avec une immense envie. Et les deux prestations sans relief livrées pour démarrer la campagne de qualifications au prochain championnat d'Europe lui étaient restées au travers de la gorge. ''Nous n’avions pas été au rendez-vous contre la Serbie, rappelait-il encore hier après la victoire. On s’est remis en question, nous avons remis de l’envie et retrouvé cette flamme.'' Lui le premier.

''C’est sûr que cela nous redonne la banane''

Souvent trimballé en Bleus entre le poste de demi-centre et celui d'ailier gauche, Kentin Mahé semble être amené à s'installer à la mène sous la coupe de Guillaume Gille. L'absence de Nikola Karabatic, dont le retour n'est pas attendu avant le printemps, a quelque peu redistribué les cartes. Mais lors des trois rencontres disputées en dix jours, le sélectionneur a toujours fait le choix Mahé pour diriger la manœuvre, alors que Nicolas Claire n'était pas sur la feuille de match contre la Norvège et que le prometteur Aymeric Minne est resté à la maison. Quant à Dika Mem, pas encore au niveau qu'il affiche à longueur d'année avec Barcelone, il est jusque-là utilisé à son poste naturel d'arrière droit. Après sa prestation aboutie de jeudi, ponctuée de 9 buts dont un parfait 3/3 aux jets de sept mètres, le fils de Pascal, ancien international français dans les années 90, a sans doute conforté le staff de l'équipe de France dans ses choix.

Contre l'Autriche samedi (18h), toujours dans la ville du 6-octobre, Kentin Mahé devra de nouveau tenir ce rôle d'energizer qu'il a si bien joué face à la Norvège. ''C’est sûr que cela nous redonne la banane et nous lance parfaitement dans ce Mondial'', résumait-il après avoir mis à terre la bande à Sander Sagosen. L'équipe de France, dans le doute en arrivant en Afrique, a déjà acquis quelques certitudes. A commencer par celle de pouvoir compter sur un Kentin Mahé requinqué et motivé après une longue période de disette.

Par Régis Aumont