Aller au contenu principal

PARIS TOMBE DE HAUT

MADE IN HAND TV

NEWS

PARIS TOMBE DE HAUT
12 juin 2021
12 juin 2021

Favoris face à Aalborg, les Parisiens, dominateurs pendant 45 minutes, ont craqué en fin de match (33-35) et ne disputeront pas la finale de la Ligue des champions. 

Décidément, Cologne réserve toujours des surprises. Les Parisiens en ont fait les frais lors de la première demi-finale de la Ligue des champions disputée devant un petit millier de spectateurs autorisés à entrer dans la Lanxess Arena. Trois ans après avoir buté sur Nantes au même stade de la compétition, les hommes de Raul Gonzalez, au moins autant favoris devant Aalborg ce samedi après-midi que face aux Nantais il y a trois ans, se sont pris les pieds dans le tapis après avoir pourtant dominé les débats pendant une grande partie de la rencontre. L'avance du PSG a culminé à trois reprises à +5 au début de la seconde période (19-14, 21-16, 22-17), mais pour ne pas avoir su éteindre les derniers espoirs danois les partenaires de Luka Karabatic sont restés jusqu'au bout sous la menace d'un adversaire qui n'avait plus rien à perdre. Et c'est au moment où l'expérience parisienne aurait dû faire la différence que tout s'est déréglé.

Défaillants dans la gestion du jeu, les champions de France ont perdu le contrôle de la partie. Adeptes des montées de balles rapides, les Scandinaves, qui avaient pourtant dû patienter dix minutes avant d'inscrire leur premier but, ont enflammé les vingt dernières, à l'image de leur demi-centre suédois Felix Claar en état de grâce (8/9). Et Paris, lâché par sa défense, pas aidée par sa paire de gardiens Gérard-Genty bien trop discrète (6 arrêts au total), a pris l'eau. Un 8-2 encaissé entre la 40ème et la 50ème minute permettait à Aalborg de mener pour la première fois (22-17 ; 24-25). Et Paris, malgré les tirs lointains de Nedim Remili (7/10), malgré Mikkel Hansen toujours aussi précis aux jets de 7 mètres, n'a plus réussi à reprendre le score. Pire, en concédant 18 buts en vingt minutes, les Rouge et Bleu ont littéralement craqué (33-35).

Arrivés en Allemagne au complet, frais et en confiance, les Parisiens ne s'imaginaient sans doute pas s'arrêter en demi-finales, comme en décembre dernier, mais cette fois contre une équipe bien moins renommée que Barcelone. Aalborg, pour son premier Final4, a frappé un très grand coup, lui qui s'apprête à accueillir Aron Palmarsson cet été puis Mikkel Hansen dans un an. L'équipe de Stefan Madsen a en tout cas privé le PSG de disputer demain une deuxième finale de Ligue des champions, lui infligeant une quatrième élimination en demie en cinq participations. Le pari européen est encore raté pour Paris et c'est une immense déception compte-tenu du contexte. Le match pour la troisième place, dimanche (15h15), n'est pas ce que le club de la capitale espérait pour terminer la saison. 

DEMI-FINALES
PSG (FRA) - Aalborg (DAN) 33-35
Barcelone (ESP) - Nantes (FRA) samedi 18h

Régis Aumont