Aller au contenu principal

BREST DANS LE CARRÉ MAGIQUE !

MADE IN HAND TV

NEWS

BREST DANS LE CARRÉ MAGIQUE !
10 avril 2021
10 avril 2021

Les Bretonnes, qui ont tenu tête aux Messines (26-26) samedi après-midi dans les Arènes, disputeront leur premier Final4 de Ligue des champions les 29 et 30 mai à Budapest.  

Deux ans après les Messines, les Brestoises vont connaître le bonheur de disputer le Final4 de la Ligue des champions, le grand rendez-vous du handball féminin européen programmé cette année les 29 et 30 mai. Et c'est aux dépens de Metz que le club breton a validé son ticket pour le dernier carré, samedi après-midi dans les Arènes où les deux équipes n'ont pu se départager (26-26). Fortes de leur avance de dix buts prises à l'issue du match aller (34-24), les filles de Laurent Bezeau n'ont jamais été inquiétées, elles qui ont même dominé la première demi-heure conclue sur un +3 (14-17, MT).

Les Messines, déjà battues dans les grandes largeurs à trois reprises cette saison par leurs grandes rivales nationales, ont mis un point d'honneur à ne pas sombrer et ont, dans le sillage de Manon Houette, repris l'ascendant après le repos (26-24, 55ème). Mais les Lorraines n'ont pas réussi à quitter la compétition sur une victoire, la faute notamment à Pauletta Foppa, encore une fois excellente et décisive dans le money-time (6/7).

Première équipe qualifiée pour Budapest, alors que les Hongroises de Györ, les Roumaines de Bucarest et les Norvégiennes de Kristiansand ont pris une option sur la qualification à l'issue des premiers matchs, le BBH n'aura pas de complexe à faire eu égard à ce qu'il montre depuis le début de la saison. En 2019, Metz, première équipe française à s'inviter dans le dernier carré de l'épreuve, avait terminé quatrième. Les Rebelles espèrent bien faire mieux. 

QUARTS DE FINALE
Metz (FRA)
 - Brest (FRA) 26-26 (24-34)
Györ (HON) - Podgorica (MON) sam 18h (30-19)
Rostov (RUS) - Kristiansand (NOR)* dim 14h (27-34)
CSKA Moscou (RUS) - Bucarest (ROU) dim 16h (27-32)

* les deux rencontres ont lieu en Russie 

Régis Aumont