Aller au contenu principal

GUIGOU DANS LE MILLE

MADE IN HAND TV

NEWS

GUIGOU DANS LE MILLE
28 avril 2021
28 avril 2021

Le capitaine des Bleus a profité du match en Grèce mardi pour inscrire son millième but en sélection, entrant un peu plus dans la légende de l'équipe de France. (FFHandball/Iconsport)  

L'histoire retiendra que c'est à Korydallos, dans une salle vétuste ressemblant à un gymnase scolaire, que Michaël Guigou a marqué le millième but de sa magnifique carrière en équipe de France. Loin des strass et des paillettes, à l'image d'un joueur sobre qui a su rester simple malgré les titres empilés depuis bientôt vingt ans. Entre sa première sélection en équipe de France, le 3 juillet 2002 au Japon, et le penalty qui lui a permis de franchir en Grèce cette barre mythique et de rejoindre Jérôme Fernandez (1463 buts), Nikola Karabatic (1210) et Frédéric Volle (1016) dans le cercle très fermé des ''millénaires'', il s'en est passé des choses. Des victoires évidemment, avec deux médailles d'or olympique, quatre titres mondiaux et trois européens. Des buts spectaculaires, des passes venues d'ailleurs et des dribbles dont lui seul a le secret. Une longévité dans la performance qui fait de Michaël Guigou, 39 ans depuis le mois de janvier, un exemple pour beaucoup de jeunes.

Le brassard de capitaine, qu'il porte depuis le début de l'année, est venue récompenser son parcours et ses désormais 298 sélections. Ce n'est pas le plus bavard du vestiaire tricolore, mais il est écouté de tous. Et lorsqu'il a été interrogé sur son millième but marqué face aux Grecs, son troisième de la soirée, l'une de ses grandes spécialités, l'ailier gauche est resté humble, comme toujours. ''Si aussi peu de personnes ont réussi à inscrire mille buts en équipe de France, avec tous les grands joueurs qui ont porté ce maillot, on peut en être fier, a-t-il dit. Quand j’ai commencé, je ne pensais pas réaliser tout ça, en plus de ce chiffre, il y a plein de titres collectifs dont je suis le plus fier. J’y ai pas mal pensé, beaucoup d’interviews en ont parlé, je suis content d’avoir clôturé ce chapitre. Ce que je retiens, c’est surtout que je n’ai pas été un buteur régulier, j’ai surtout été là dans les moments importants, au niveau du scoring ou autres. Je retiens aussi les passes décisives, j’en ai fait des belles et des importantes, et c’est aussi une fierté.''

'' C’est à la fois un signe de longévité extrême et de grande performance'' (Guillaume Gille)

Michaël Guigou a marqué plus de la moitié de ses buts en bleu lors des grandes compétitions, 536 exactement. Il a presque toujours su monter en puissance tout au long des tournois, haussant son niveau de jeu pendant les phases finales durant lesquelles il s'est souvent montré décisif, comme lors de la finale de l'Euro 2014 au Danemark (10 buts). Guillaume Gille, son sélectionneur avec qui il a partagé de nombreux moments sur le terrain, lui a rendu hommage à l'issue de la rencontre hier soir. ''C’est à la fois un signe de longévité extrême et de grande performance, a confié l'ancien demi-centre. Être capable d’être aussi constant, sur un poste où l’efficacité est essentielle, Micka est celui qui alimente la marque de l’équipe de France et qui contribue à convertir nos pénaltys, un secteur où il est souvent très efficace. C’est un ailier finisseur mais créateur, un buteur mais qui, de son aile, a rendu le jeu plus facile pour les autres.''

Le natif d'Apt, pour qui une possible prolongation d'une année à Nîmes reste possible, espère pouvoir aider les Bleus encore quelques semaines, avant de tirer sa révérence à Tokyo où il participera aux Jeux olympiques pour la cinquième fois. En marquant encore quelques buts, mais pas seulement.

Régis Aumont