Aller au contenu principal

CESSON INNOVE POUR SA SURVIE

MADE IN HAND TV

NEWS

CESSON INNOVE POUR SA SURVIE
26 novembre 2020
26 novembre 2020

Dans une situation économique difficile à cause de la crise sanitaire, le club breton a ouvert sur son site internet une cagnotte participative pour tenter de se maintenir à flots.

Stéphane Clémenceau a été on ne peut plus clair, jeudi matin, lors d'une conférence de presse organisée en pleine Glaz Arena et relayée en direct sur le compte Facebook du club breton : ''la situation du Cesson-Rennes Handball Métropole est grave et elle mérite que l'on soit le plus transparent possible.'' Entouré notamment de l'entraîneur Sébastien Leriche et du capitaine Igor Anic, le président du CRMHB a fait le point sur les difficultés économiques rencontrées par un club parmi les plus touchés de Lidl Starligue en raison d'un modèle économique reposant en grande partie sur les investissements privés. ''La part des aides publiques dans notre budget annuel n'est que de 20%, soit environ 650 000 euros sur les 3.2 millions validé sans difficulté par la DNACG avant le début de la saison pour l'exercice 2020-2021.'' C'est peu comparé à la majorité des autres clubs et c'est évidemment dommageable lorsque les rentrées d'argent (billeterie, hospitalités...) sur lesquelles comptaient le club sont quasiment nulles depuis plusieurs semaines en raison des mesures gouvernementales, et principalement du huis clos.

Selon les projections réalisées, le CRMHB, de retour dans l'élite du handball français cette année, pourrait accuser un déficit de 550 000 euros au moment de faire les comptes au mois de juin. ''A moins 550 000 euros, on dépose le bilan et on est liquidé, comme n'importe quelle société'', alerte Stéphane Clémenceau. Evidemment, les dirigeants du club ne se laissent pas abattre, ce n'est pas le genre de la maison, et ''les nuits ont été plutôt courtes depuis quelque temps.'' En tenant compte des différentes mesures de l'Etat (exonération partielle des charges patronales d'octobre à décembre, recours au dispositif du travail partiel...) et de l'éventuelle aide pour les clubs de sport professionnel via le fond de billetterie, le dirigeant cessonnais estime que le club pourrait récupérer 200 000 euros. ''Il nous resterait donc à aller chercher 350 000 euros'', précise-t-il.

Cinq packs pour récompenser les donateurs

Toujours soucieux de trouver des solutions en interne, le président a ainsi présenté dans la foulée du bilan comptable le plan d'action des Irréductibles. ''A Cesson, on aime bien agir, on n'aime pas trop subir. Alors on a imaginé une campagne de financement participatif, a-t-il expliqué. On doit être moteur, pas question de se reposer uniquement sur les aides publiques pour s'en sortir.'' Le procédé est simple : en se rendant sur le site officiel du CRMHB, chacun pourra y aller de sa participation, en échange de quoi cinq packs seront proposés (voir ci-dessous) en fonction du montant offert. De 15 à 500 euros, ces coffrets pourront notamment ravir les passionnés du club, mais pas seulement, et en contrepartie participer à son sauvetage car c'est bien de cela dont il s'agit aujourd'hui. Une campagne d'affichage « Sauvons le Cesson-Rennes Métropole Handball » sera d'ailleurs déployée dans la région pour sensibiliser le plus grand nombre.

Comptant notamment sur la solidarité régionale, une région que Cesson-Rennes souhaite d'ailleurs à son tour aider via la création d'un ''fond de dotation pour le handball breton'', le club, douzième de Lidl Starligue après neuf journées, espère pouvoir se sortir de ce mauvais pas causé par un élément extérieur (le Covid) qu'il ne pouvait guère anticiper. Malgré ses inquiétudes légitimes, Stéphane Clémenceau s'est montré résolument optimiste au moment de conclure. ''Je suis convaincu que l'on va s'en sortir.'' Le CRMHB s'en est en tout cas donné les moyens.

Pack 1 (15 euros) : Son nom sur le Mur des Irréductibles
Pack 2 (50 euros) : pack 1 + un tee-shirt floqué « Irréduc'team »
Pack 3 (150 euros) : pack 2 + un livre sur l'histoire du club + son nom floqué sur le maillot lors du derby Cesson-Nantes + possibilité de gagner un maillot collector
Pack 4 (250 euros) : pack 3 + maillot officiel du club floqué au nom de l'un des joueurs au choix
Pack 5 (500 euros) : pack 4 + expérience inside (2 personnes) lors d'une rencontre à la Glaz Arena

Par Régis Aumont