Aller au contenu principal

Chambéry-Mathé : "On ne pouvait pas rêver pire"

En Bref

Chambéry-Mathé : "On ne pouvait pas rêver pire"

Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, Chambéry, Erick Mathé

Comme tous ses joueurs, Erick Mathé était quelque peu abasourdi mercredi soir à l'issue de la défaite de son équipe concédée au buzzer face à Nantes (28-29) suite à un coup-franc de Kiril Lazarov. "On ne pouvait pas rêver pire, ils ne pouvaient pas rêver mieux. Forcément ça fait mal à la tête..., concède l'entraîneur des Savoyards dans des propos relayés sur le site du Dauphiné-Libéré. Malgré tout, Nantes n’a jamais été devant, ils le sont quand il ne restait plus de temps au compteur", relate le technicien, soucieux de tirer du positif après cette septième défaite concédée en onze journées de Lidl Starligue, assurément la plus cruelle compte-tenu de son scénario. "Bien sûr, j’aurais aimé gagné mais ce qui m’intéresse, c’est qu’on a fait une semaine fondatrice pour notre groupe. On a bien échangé, on a bien travaillé ensemble et le Chambéry d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec celui de début d’année. C’est très important si on peut se baser là-dessus pour la suite. A nous d’aller chercher une qualification pour le final four de la Coupe de la Ligue, mercredi à Istres." Un prochain rendez-vous crucial pour les Chambériens qui, d'ici-là, vont devoir chasser de leur esprit ce revers amer. Par R.A.