Aller au contenu principal
Aymeric Minne a pesé lourd dans la première victoire aixoise de la saison. (Panoramic)

UNE RÉACTION D'AIX

News

Par regisaumont
Mis à jour le mer 12/09/2018 - 22:58

UNE RÉACTION D'AIX

Battu lors de ses deux premiers matchs officiels, le PAUC a bien réagi mercredi soir en prenant le meilleur sur Saint-Raphaël (31-29). Une deuxième levée de Lidl Starligue qui a également vu Montpellier s'imposer à Toulouse (29-34).

Equipe qui monte, Pays d'Aix, ouvertement candidate au Top 4 du championnat, avait débuté la saison du mauvais pied. Le revers concédé à Montpellier (26-23) la semaine dernière n'avait certes rien d'inquiétant, mais l'élimination à Nice (35-34) en Coupe de la Ligue dimanche était plus préoccupante. C'est peu dire que l'équipe de Jérôme Fernandez avait la pression pour son premier match de la saison dans sa belle Arena face à Saint-Raphaël, un rival voire le rival à cette si convoitée quatrième place de Lidl Starligue. Ce duel d'européens - les deux équipes disputeront la coupe EHF dans quelques semaines - a longtemps été indécis malgré une meilleure entame des locaux (5-2, 8ème).

Les Raphaëlois, pour leur part surpris à domicile par Nîmes en ouverture, ne paniquaient pas et revenaient tranquillement dans la partie (9-10, 19ème). Le mano a mano dura jusqu'à la pause (15-14, MT) puisque le PAUC repartait encore une fois plus fort en seconde période mais allait cette fois-ci parvenir à conserver son avance (22-18, 38ème). Guidés par un très bon Aymeric Minne (6 buts), les Aixois tenaient bon jusqu'au bout avant de laisser éclater une joie en forme de soulagement (31-29). "C'est une victoire qui fait beaucoup de bien", soufflait le jeune et talentueux demi-centre. "Il y avait un peu de rage après cette défaite à Nice qui a fait beaucoup de mal, appuyait son camarade Matthieu Ong également devant les caméras de beIN Sports.ll fallait vraiment réagir." Les Provençaux l'ont fait, s'évitant ainsi une troisième défaite en une semaine qui aurait fait tâche. Trois revers consécutifs en Lidl Starligue, voilà ce qu'essaiera d'éviter Saint-Raphaël la semaine prochaine. Ce qui ne sera pas simple à faire du côté de...Paris.

Montpellier finit fort

Montpellier effectuait un court mais périlleux déplacement à Toulouse mercredi soir. Les partenaires d'un exceptionnel Valentin Porte (9 buts à 100%, 4 passes décisives) ont connu des frayeurs, eux qui comptaient deux buts de retard à la mi-temps (18-16, MT). Mais grâce à une fin de match canon, conclue sur un 8-3 (de 26-26 à 29-34), les Héraultais ont signé un nouveau succès encourageant trois jours avant de remettre face au Vardar Skopje leur titre européen en jeu. Le voisin nîmois se porte bien aussi. L'USAM a confirmé sa victoire initiale en terre raphaëloise en contenant bien une équipe de Cesson-Rennes sans solution (24-19). A noter que Dylan Garain, remis de sa grave blessure au genou gauche, était avec sa nouvelle équipe pour ce premier match de la saison au Parnasse.

Autre équipe sur une bonne dynamique, Chambéry a ramené deux points de son déplacement à Tremblay (27-30). Les Savoyards, sur la lancée de leur bonne préparation, auraient même pu rendre une addition plus salée tant ils ont dominé leur sujet en début de seconde période, comptant jusqu'à huit buts d'avance à deux reprises (13-21, 14-22). Fahrudin Melic, auteur de neuf réalisations à 100% de réussite, a été l'homme du match. Enfin, dans la cinquième rencontre de la soirée, Ivry a gagné un match capital face à Pontault-Combault (29-22). Les Val-de-Marnais de Morten Vium Troelsen (10 buts) ont été bousculés par le promu dans la première demi-heure (13-11, MT). Mais ils ont bien mieux terminé pour ouvrir leur compteur, une bonne idée avant de recevoir Nantes dans une semaine.

Par Régis Aumont

retour aux news

Vous pourriez être intéressés par...