Aller au contenu principal

PARIS S'ARRÊTE À 12

NEWS

PARIS S'ARRÊTE À 12
19 octobre 2019
19 octobre 2019

Le PSG s'est incliné pour la première fois de la saison lors du choc au sommet qui l'opposait à Barcelone (36-32) en Ligue des champions.

Paris a donc cédé à son treizième match de la saison, le dernier avant la première trêve internationale. C'est à Barcelone, qu'ils n'avaient pas pu rejoindre la veille comme prévu mais seulement ce samedi en raison des manifestations qui agitent la cité catalane actuellement, que les Parisiens version 2019-2020 ont fait connaissance avec la défaite (36-32). A voir les sourires et les tapes amicales entre les joueurs des deux équipes à l'issue de ce choc mettant aux prises deux des favoris de cette Ligue des champions, on se dit que le PSG se remettra assez vite de ce premier échec. Un revers qui lui coûte néanmoins la première place du groupe, désormais propriété des Barcelonais au goal-average particulier, en attendant la performance, dimanche, de Flensburg à Aalborg.

Dans l'antre du Palau Blaugrana, les champions de France ont fait illusion une vingtaine de minutes. Les visiteurs étaient même les premiers à prendre deux buts d'avance (10-12, 20ème). Mais, rétrospectivement, ce mini-break en leur faveur a surtout été le point de départ de leurs difficultés. En dix minutes, les partenaires de Nikola Karabatic, soudainement trop fébriles en défense, allaient encaisser un 9-3, si bien que le score à la mi-temps ne reflétait qu'assez peu la physionomie de ce premier acte (19-15, MT).

Jusqu'à huit buts de retard

Ce temps faible, les Parisiens allaient le traîner comme un boulet jusqu'à la fin de la rencontre. L'écart, en seconde période, allait même grimper jusqu'à +8 (30-22, 49ème). En manque de rotations, privés en Catalogne de leurs Scandinaves (Hansen, Sagosen, Toft Hansen, Ekdahl du Rietz), tous à l'infirmerie, les joueurs de Raul Gonzalez peinaient à soutenir le rythme endiablé des Espagnols, au sein desquels le quatuor tricolore (Mem, Fabregas, N'Guessan, Sorhaindo) aura cumulé 10 buts. Ils parvenaient néanmoins à réduire la note sur la fin, ce qui pourrait compter en cas d'égalité de points. Une possibilité, même si pour cela le PSG ferait bien de remporter la seconde manche, prévue à Coubertin le 1er décembre.

D'ici-là, les deux équipes auront reçu Flensburg, des Allemands qui peuvent toujours envisager aujourd'hui, tout comme les Hongrois de Szeged, la qualification directe pour les quarts de finale. Si une victoire à Barcelone aurait placé Paris en position de force, cette première défaite, pas forcément inattendue vu le contexte, redistribue complètement les cartes au sein du groupe. Et nul doute que les Parisiens, dont le prochain match est programmé dans deux semaines contre Aalborg, auront à cœur de très vite démarrer une nouvelle série.

Groupe A
5ème journée
Barcelone (ESP) - Paris (FRA) 36-32
Aalborg (DAN) - Flensburg (ALL) 31-28
Celje (SLO) - Elverum (NOR) 32-25
Zagreb (CRO) - Szeged (HON) 21-26

Classement 1. Barcelone 8 pts (+51), 2. PSG 8 pts (+21), 3. Aalborg 8 pts (+17), 4. Szeged 7 pts (+10), 5. Flensburg 7 pts (+8), 6. Celje 2 pts (-28), 7. Elverum 0 pt (-36), 8. Zagreb 0 pt (-43)

Par Régis Aumont