Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, PSG, Chambéry, HBC Nantes, USAM,

NANTES ET PARIS MONTRENT LES MUSCLES

News

Par regisaumont
Mis à jour le mer 05/12/2018 - 22:34

NANTES ET PARIS MONTRENT LES MUSCLES

Le leader Nantes, irrésistible à Nîmes (25-30), et Paris, tombeur de Chambéry (26-22), ont enlevé les deux premiers chocs de la 12ème journée de Lidl Starligue en attendant Montpellier-Saint-Raphaël jeudi soir.

Le mois de décembre a commencé et avec lui une belle guirlande de chocs en Lidl Starligue. En quinze jours, les affrontements entre les meilleures équipes de l'élite vont se multiplier pour s'achever avec un Nantes-PSG qui, cette année encore, fera le plein à la Hall XXL cinq jours avant Noël. Nantes et Paris qui, justement, faisaient face mercredi soir aux belles surprises du championnat, Nîmes et Chambéry, deux équipes solidement installées dans le Top 5 depuis le début de la saison. Nantais et Parisiens ont profité de l'occasion pour taper du poing sur la table, déterminés qu'ils étaient pour montrer qu'ils restaient encore dominants.

A Nîmes, Nantes a d'abord fait le dos rond quand la tornade USAM soufflait fort en début de partie (10-7, 12ème). Les Nantais ne se sont pas affolés, d'abord pour revenir à hauteur à la pause (16-16, MT), puis pour prendre l'ascendant en assommant littéralement les Nîmois sur la base d'un 8-1 (17-18, 35ème ; 18-26, 47ème). Un véritable K.O. dont les locaux ne se relèveront évidemment pas (25-30). Avec un grand Cyril Dumoulin (15 arrêts) et son duo d'ailiers espagnols Rivera-Balaguer (12 buts à eux deux), le H obtenait un succès qui lui assure de rester leader au moins...quatre jours.

Pontault-Combault surprend Dunkerque

Quatre jours parce que Paris pourrait bien prendre le pouvoir dimanche soir à Montpellier où se disputera le match en retard de la septième journée. Pour rester coller aux basques des Nantais, les Parisiens ont dû se retrousser les manches devant Chambéry. Redescendus de leur nuage au Phare une semaine plus tôt face aux Montpelliérains justement, les Savoyards ont joué les yeux dans les yeux avec les champions de France. Dans un match où les gardiens ont volé la vedette aux joueurs - 17 arrêts pour Rodrigo Corrales et 15 pour Yann Genty -, le PSG a toujours réussi à garder une légère avance et a logiquement signé une vingtième victoire consécutive à domicile en Lidl Starligue. Toujours à un point de Nantes, Paris aura donc l'occasion à la fin du week-end de devenir seul leader à condition de s'imposer chez le rival héraultais.

Dans les autres rencontres de la soirée, la sensation est venue de Pontault-Combault où le promu a battu Dunkerque au finish (28-27) grâce notamment à une parade décisive de Robin Cantegrel au buzzer. Les Seine-et-Marnais laissent Istres seul dernier après le revers des Provençaux concédé à domicile devant Toulouse qui obtient lui son deuxième succès en huit jours (22-27). Dans le derby francilien de la soirée, Ivry et Tremblay ne se sont pas départagés (28-28), les regrets seront sans doute pour les visiteurs qui comptaient deux buts d'avance à l'entame des deux dernières minutes (26-28, 58ème). Enfin, le PAUC, en s'imposant avec la manière à Cesson-Rennes (21-28), pour la dernière au Palais des Sports de La Valette, s'est peut-être évité une crise.

JOURNÉE 12
Istres - Toulouse 22-27
Nîmes - Nantes 25-30
Cesson-Rennes - Aix 21-28
Ivry - Tremblay 28-28
Pontault-Combault - Dunkerque 28-27
PSG - Chambéry 26-22
Montpellier - Saint-Raphaël (jeu à 20h45)

Par Régis Aumont

retour aux news