Aller au contenu principal

MONTPELLIER COINCE D'ENTRÉE

NEWS

MONTPELLIER COINCE D'ENTRÉE
14 septembre 2019
14 septembre 2019

Montpellier a longtemps cru pouvoir battre le champion d'Europe en titre, le Vardar Skopje, avant de céder sur la fin (31-33) pour son premier match de Ligue des champions de la saison.

Un air de déjà-vu. Comme il y a un an, déjà pour son entrée en matière en Ligue des champions, Montpellier s'est incliné à domicile face au Vardar Skopje (31-33) à l'issue d'un match que les Héraultais auraient cette fois aussi très bien pu gagner. Face aux tenants du titre, ceux qui leur ont succédé au palmarès de la compétition, les Montpelliérains ont soufflé le chaud et le froid. Ils ont parfois enflammé Bougnol, comme sur ces deux 4-0 qui leur ont permis de passer de -2 à +2 dans des moments que l'on pensait critiques (14-12, 24ème et 27-25, 50ème). A d'autres moments ils ont semblé spectateurs, notamment sur les inspirations du génial Stas Skube, lequel a, en toute en sobriété, orchestré le jeu des Macédoniens samedi après-midi.

"Je suis mitigé. Je suis fier d'eux mais je suis déçu, soufflait devant les caméras de beIN Sports Valentin Porte. C'est dommage. On s'est battus jusqu'au bout et ça me rappelle un peu l'an dernier, ce premier match contre eux. Je suis un peu frustré mais c'était un vrai bon match de handball je pense. Je veux qu'on garde la tête haute, qu'on ne sombre pas. Deux défaites en une semaine on n'y est pas habitués à Montpellier mais il va falloir se relever parce qu'on a de nouveau un gros rendez-vous dans quatre jours (contre Chambéry, ndlr)." Malgré un effectif diminué, par les forfaits de ses deux arrières gauches Truchanovicus et Soussi blessés à Nîmes dans la semaine et aussi suite au K.O. de Benjamin Afgour survenu après cinq minutes de jeu, le MHB a longtemps cru pouvoir commencer sa campagne européenne par une victoire. A cinq minutes de la fin tout semblait encore possible. Mais des petites erreurs, une troisième exclusion de Gilberto Duarte, ont fait tourné la rencontre en faveur des visiteurs.

Si l'équipe macédonienne a encore été pillée cet été, le Vardar conserve une ossature, avec les Skube, Dibirov, Cupic et autres Kristopans, qui lui permet d'envisager un nouveau beau parcours cette saison même si le niveau de sa paire de gardiens n'a pas rassuré à Bougnol. Les Montpelliérains, battus trois fois lors de ses quatre premiers matchs officiels, seraient déjà satisfaits de sortir de leur groupe. Pour cela les joueurs de Patrice Canayer savent qu'il faudra laisser derrière eux deux équipes, sans doute parmi Meshkov, Porto et Zaporozhye. Samedi, ils ont surtout manqué l'occasion de prendre un petit bonus.

Groupe B
Montpellier (FRA) - Vardar (MCD) 31-33
Porto (POR) - Meshkov (BLR) 27-25
Veszprem (HON) - Zaporozhye (UKR) 40-28
Kiel (ALL) - Kielce (POL) 30-30

Classement 1. Veszprem 2 pts (+12), 2. Porto 2 pts (+2), 3. Vardar 2 pts (+2), 4. Kiel 1 pt (0), 5. Kielce 1 pt (0), 6. Montpellier 0 pt (-2), 7. Meshkov 0 pt (-2), 8. Zaporozhye 0 pt (-12)

Par Régis Aumont