Aller au contenu principal

SAINT-RAPHAËL ENFONCE CHAMBÉRY

NEWS

SAINT-RAPHAËL ENFONCE CHAMBÉRY
21 novembre 2019
21 novembre 2019

Vainqueur de Chambéry (28-23) jeudi soir en clôture de la dixième journée de Lidl Starligue, Saint-Raphaël va beaucoup mieux. Au contraire des Savoyards.

Quatre à la suite ! Après une entame d'exercice particulièrement pénible, Saint-Raphaël a retrouvé la recette du succès. Jeudi soir, contre Chambéry (28-23), les joueurs de Rares Fortuneanu ont glané une quatrième victoire consécutive et poursuivent leur belle remontée au classement. La dynamique des Varois doit rendre envieux les Savoyards qui, après Toulouse à domicile la semaine passée (24-25) et Aix également au Phare en coupe EHF dimanche (20-25), viennent de perdre pour la troisième fois en huit jours. Après dix journées, les Chambériens ne comptent que six points et seulement deux de plus que Tremblay, le premier relégable.

Après une bonne entame de match (2-4, 6ème), les visiteurs ont connu un interminable trou noir symbolisé par leurs quatre buts marqués entre la 6ème et la 30ème minute. Si bien que les Raphaëlois, solides en défense et bien aidés par les prouesses de Mihai Popescu (14 arrêts), avaient pris le large à la pause (14-8, MT). Reste que les équilibres demeurent encore un peu fragiles du côté du SRVHB. Méconnaissables à la sortie des vestiaires, les partenaires de Raphaël Caucheteux, après une incroyable série de pertes de balle, remettaient les Chambériens, auteurs d'un 6-0, dans le jeu (17-17, MT). Il fallait tout refaire pour les joueurs locaux et la dynamique semblait avoir changé de camp. Mais les Varois allaient trouver un second souffle, grâce notamment à un Dani Sarmiento très précieux dans son rôle de chef d'orchestre (25-20, 55ème).

Sarmiento : "L'équipe a retrouvé son caractère"

La révolte de Chambéry fut vaine. "On alterne trop le très bien et le très mauvais, pestait Romain Briffe sur beIN Sports. C'est pas comme ça qu'on peut gagner des matchs. On doit mieux gérer nos temps faibles. Il y a du doute aujourd'hui, un manque de confiance collective. On arrive pas à retrouver la confiance de l'année dernière. Il nous manque un déclic, un match référence pour repartir de l'avant." La réception de Nantes la semaine prochaine pourrait être une belle occasion de réagir, mais pour dominer le "H" les hommes d'Erick Mathé, qui tenteront avant de remonter cinq buts à Aix en coupe d'Europe, devront montrer un tout autre visage.

Dernier il y a quelques semaines, Saint-Raphaël pointe quant à lui à la huitième place désormais. Surtout, les Varois ont retrouvé leur identité. "On a passé des moments difficiles avec l'équipe au début de la saison, reconnaît Dani Sarmiento. Mais l'équipe a retrouvé son caractère. Ça se ressent sur le terrain. Et on est de nouveau très bons en défense." La défense, à la fois la marque de fabrique et le baromètre de Saint-Raphaël. Le voilà au beau fixe, en plein novembre.

JOURNÉE 10
Créteil - Paris 29-38
Dunkerque - Tremblay 24-19
Nantes - Istres 29-26
Nîmes - Chartres 32-25
Toulouse - Ivry 32-23
Montpellier - Aix 32-26
Saint-Raphaël - Chambéry 28-23

Par Régis Aumont