Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Coupe de la Ligue, Final4, PSG

PARIS, SIMPLE COUP D’ARRÊT ?

News

Par regisaumont
Mis à jour le mar 12/03/2019 - 10:16

PARIS, SIMPLE COUP D’ARRÊT ?

Eliminé de la Coupe de France par Montpellier dimanche, le PSG sera attendu au tournant le week-end prochain au Mans où il fera office d'immense favori du Final4 de la Coupe de la Ligue.

Trophée des champions mis à part, le Paris Saint-Germain n'avait pas perdu un seul match dans une compétition domestique en 2018. Invaincus en Lidl Starligue l'année dernière, vainqueur des Coupe de France et Coupe de la Ligue, les Parisiens ont régné en maître sur l'échiquier national. Leur seule défaite contre une équipe française, Nantes, avait eu pour cadre le Final Four de la Ligue des champions au printemps. Alors, quand Paris est tombé dimanche soir à Montpellier (32-31), lors des quarts de finale de la Coupe de France, forcément cela a eu l'effet d'une petite déflagration.

L'armada parisienne, au complet dans l'Hérault, n'est donc pas invincible. Tombée dans le chaudron de Bougnol face à une équipe montpelliéraine pourtant évincée de la Ligue des champions une semaine plus tôt. Mais le MHB, à défaut de pouvoir rivaliser sur la durée avec le PSG, possède les savoir-faire pour réussir des coups, comme il l'avait si bien montré lors de sa précédente campagne européenne. Reste que pour Paris il s'agit d'un coup d'arrêt. Et d'un premier titre qui lui échappe cette saison. ''On doit se remettre dans le bon sens pour les autres compétitions, réclamait dès dimanche Jesus Gonzalez, l'entraîneur-adjoint des Rouge et Bleu. Mais aujourd’hui, c’est difficile de se projeter, car la déception est toujours là.''

Remili : ''Tout n'est pas à jeter''

A Montpellier, les Parisiens ont perdu la bataille tactique. En se cassant les dents sur la défense 1-5 proposée par les joueurs locaux en première période puis en abusant de l'attaque à 7 contre 6 après le repos, encaissant pas moins de quatre buts dans la cage vide en raison de trop nombreuses pertes de balle. ''Tout n’est pas à jeter, plaide toutefois Nedim Remili dans des propos retranscrits sur le site officiel du club de la capitale. Ce n’est que notre deuxième défaite. Il faut que l’on se remette au travail comme on a pu le faire auparavant. Nous devons aller chercher le premier titre de la saison, la semaine prochaine en Coupe de la Ligue.''

Il s'agirait pour Paris de ne pas perdre au Mans un deuxième trophée en l'espace d'une semaine. Les partenaires de Nikola Karabatic, qui n'avaient plus perdu depuis le mois de novembre à Szeged, demeurent bien évidemment les grands favoris de ce Final4 qui réunira le week-end prochain, outre le PSG, Ivry, Saint-Raphaël et Montpellier. L'occasion sera belle pour la meilleure équipe française de remettre les pendules à l'heure. On imagine même aisément les Parisiens souhaiter des retrouvailles en finale avec le grand rival montpelliérain.

Par Régis Aumont

retour aux news