Aller au contenu principal

NEWS

SAGOSEN, ROI PARMI LES ROIS
26 mai 2020
26 mai 2020

Le demi-centre du PSG, rayonnant dans ses habits de chef d'orchestre des champions de France tout au long de la saison, a été désigné meilleur joueur de Lidl Starligue.

Lidl Starligue : Le palmarès des Trophées LNH

Sander Sagosen va quitter la France par la grande porte. Le Norvégien, futur pensionnaire de Bundesliga où il défendra les couleurs de Kiel la saison prochaine, a été récompensé de son excellente saison par le titre de MVP de la Lidl Starligue version 2019-2020. Arrivé sur les bords de Seine il y a trois ans en provenance du Danemark, le demi-centre du Paris Saint-Germain, lequel succède au palmarès au Montpelliérain Melvyn Richardson après avoir récolté 61% des voix, a régné sur l'exercice au sein d'une équipe dominatrice et restée invaincue jusqu'à l'annulation des huit dernières journées du championnat. Sur une base arrière à faire pâlir tous les effectifs d'Europe, Sagosen, entouré de Mikkel Hansen, Nikola Karabatic et Nedim Remili, a brillé par sa maîtrise et sa justesse.

Outre ses 4 buts par match - sa moyenne la plus élevée lors de ses trois saisons parisiennes -, le Scandinave a fait preuve d'une précision phénoménale pour un arrière. Avec plus de 74% de réussite au tir, il a progressé de 13 et 14% par rapport aux saisons précédentes. Cela ajouté à sa science du jeu, sa faculté à servir ses partenaires dans les plus petits espaces, font de Sagosen un joueur exceptionnel. Ses performances lors du dernier Euro, qu'il a terminé meilleur buteur et passeur, ont confirmé qu'il appartient sans doute aujourd'hui au trio des meilleurs joueurs du monde.

A Paris, où il ne donnait jamais l'impression de forcer, il était parti pour finir très fort. Désigné joueur du mois de Lidl Starligue en février, le meneur de jeu avait coup sur coup marqué 11 buts lors des 16ème et 17ème journée, respectivement face à Créteil et Nantes. Cela restera son record dans le championnat de France, une Lidl Starligue à qui le talent du Norvégien manquera indéniablement la saison prochaine.

Par Régis Aumont