Aller au contenu principal

NEWS

MONTPELLIER DÉVOILE SON ÉTÉ
4 juin 2020
4 juin 2020

Invité de France Bleu Hérault, Patrice Canayer, le manager du MHB, a donné les grandes lignes de la reprise de son club fixée au 29 juin.

A Montpellier, les congés ont officiellement commencé. Après une période de chômage partiel, les joueurs sont en vacances pour quatre semaines. La reprise a été fixée au 29 juin, ce qui ne change pas trop des habitudes malgré une fin de saison tronquée par la crise sanitaire du coronavirus. A l'arrêt depuis début mars, Valentin Porte et ses partenaires vont donc rester en tout près de quatre mois sans jouer au handball ni même se rassembler collectivement. Lors d'un long entretien accordé mercredi soir à France Bleu Hérault, Patrice Canayer, l'historique manager du club héraultais, s'est épanché sur la préparation estivale à venir. Elle durera "3 mois avec deux coupures de cinq jours", confie le technicien gardois.

"Je pense qu'il y aura des évolutions dans la situation sanitaire et dans les autorisations des sports d'opposition, poursuit celui qui est sous contrat avec le MHB jusqu'en 2024. Il y aura toute une batterie de test qui s'étalera sur trois ou quatre jours." Ensuite les joueurs devront se reconstruire une caisse physique avec l'objectif d'être à 100 le 23 septembre, date de la journée d'ouverture de la Lidl Starligue. Durant cette longue intersaison, Montpellier disputera beaucoup de matchs amicaux, l'occasion d'intégrer les trois recrues que sont le pivot international portugais Alexis Borges, l'ailier international suédois Lucas Pellas et l'arrière Benjamin Bataille, deuxième meilleur réalisateur de l'élite cette saison avec Ivry. "On jouera la semaine avant la reprise deux fois le club de Saint-Raphaël, confie Patrice Canayer. La semaine précédente, on recevra Aix, Toulouse et Istres."

La rencontre amicale de prestige face au FC Barcelone, instaurée l'année dernière, n'aura en revanche pas lieu car plus difficile à organiser dans le contexte actuel. Mais le manager du MHB se veut toutefois optimiste sur la suite puisque si les oppositions du mois d'août se feront "à huis clos" il envisage le retour du public pour celles de septembre. Ce qui serait une bonne nouvelle avant le grand retour de la Lidl Starligue.

Par Régis Aumont