Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, Equipe de France, Mondial 2019, Tirage au sort

CE NE SERA PAS SIMPLE

News

Par regisaumont
Mis à jour le ven 21/06/2019 - 12:00

CE NE SERA PAS SIMPLE

L'équipe de France, qui remettra son titre mondial en jeu au Japon à la fin de l'année, aura un parcours assez tortueux pour accéder aux demi-finales.

C'est au Japon, plus précisément sur l'île de Kumamoto, que l'équipe de France défendra sa couronne mondiale du 30 novembre au 15 décembre prochains. Des Françaises qui en savent plus sur ce qui les attend depuis ce vendredi puisque le tirage au sort de l'épreuve, réunissant 24 pays, a été effectué à Ginza-Six, dans la banlieue de Tokyo. A cinq mois de l'échéance, les filles d'Olivier Krumbholz connaissent le nom de leurs cinq adversaires du tour préliminaire : le Danemark, l'Allemagne, la République de Corée, le Brésil et l'Australie. Hormis les Australiennes, tous les adversaires devront être pris au sérieux par les Bleues qui devront terminer à l'une des trois premières places de leur groupe pour poursuivre leur parcours.

La suite, s'il y en a une, ce ne sera pas un huitième de finale comme en 2017 lors de leur sacre en Allemagne. La formule a changé puisque le tour préliminaire sera suivi d'un tour principal constitué de deux poules de six équipes d'où seules les deux premières accéderont aux demi-finales. Tombées dans le groupe B, les Tricolores croiseraient avec le redoutable groupe A composé notamment des Pays-Bas, de la Norvège et de la Serbie. Autant dire que pour espérer voir le dernier carré, les Françaises, qui seront privées de leur capitaine Siraba Dembélé et de Cléopâtre Darleux, toutes deux dans l'attente d'un heureux événement, devront faire le plein de points lors du premier tour afin d'aborder le second en situation de force.

Après deux années et demie acharnées, ponctuées d'un titre mondial (2017), d'un titre européen (2018), d'une médaille d'argent olympique (2016) et d'une médaille de bronze européenne (2016), les Françaises vont bénéficier cet été d'un repos bienvenu souhaité par le staff. Si Olivier Krumbholz a tenu à organiser un stage avec de nombreuses jeunes pousses, les cadres devront uniquement s'appliquer à suivre un programme individuel. La saison à venir sera chargée et importante puisque sept mois après le Mondial, l'équipe de France participera aux Jeux olympiques, toujours au Japon, pour ce qui sera son objectif majeur.

TOUR PRÉLIMINAIRE
Groupe A Pays-Bas, Norvège, Serbie, Slovénie, Angola, Cuba
Groupe B France, Danemark, Allemagne, République de Corée, Brésil, Australie
Groupe C Roumanie, Hongrie, Monténégro, Espagne, Sénégal, Kazakhstan
Groupe D Russie, Suède Japon, Chine, Argentine, République du Congo

Par Régis Aumont

retour aux news