Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, USAM, Jean-Jacques Acquevillo

NIMES VISE PLUS HAUT

News

Par regisaumont
Mis à jour le mar 18/06/2019 - 09:30

NIMES VISE PLUS HAUT

Après Michaël Guigou, l'USAM a enregistré l'arrivée d'un nouvel international français en la personne de Jean-Jacques Acquevillo.

''L'USAM accueille un nouvel international et c'est une marque incontestable de l'attractivité du club.'' Les mots du président David Tebib, relayés dans un communiqué tombé tard lundi soir, résument tout. En signant Jean-Jacques Acquevillo, deuxième recrue nîmoise après l'arrivée très attendue de Michaël Guigou cet été, le club gardois a réussi à attirer un deuxième international français pour renforcer un effectif déjà très performant. L'arrière gauche de 30 ans, qui a activé sa clause de sortie en cas de relégation de Cesson-Rennes, a découvert les Bleus la semaine dernière et s'est même mis en évidence dimanche devant la Roumanie (5 buts). Les dirigeants nîmois ont flairé le bon coup et enrôlé le Martiniquais pour les trois prochaines saisons.

A Nîmes, qui a terminé cinquième de Lidl Starligue après avoir longtemps fait jeu égal avec Montpellier, Nantes et Chambéry, Jean-Jacques Acquevillo va venir renforcer une base arrière déjà bien fournie et proposé une nouvelle alternative sur un poste où Elohim Prandi et Quentin Dupuy font déjà très bien le job. ''L'arrivée de Jean-Jacques va nous permettre de densifier le secteur défensif, explique Franck Maurice. Sa capacité à la fois à défendre sur le poste 3 et à représenter un danger à mi-distance en attaque vont faire de lui une arme supplémentaire ajoutée aux compétences de l'équipe. Le championnat étant de plus en plus difficile et la Coupe d'Europe venant s'ajouter à notre calendrier, nous avions besoin d'un joueur supplémentaire sur la base arrière et le profil de Jean-Jacques est une plus-value importante dans l'optique de cette prochaine saison chargée.''

Auteur de 112 buts en 26 matchs de championnat, exactement le même nombre qu'à Saran un an plus tôt, le tout en ne marquant que deux penalties, Jean-Jacques Acquevillo devrait apporter encore plus de punch à l'attaque nîmoise qui cherche encore à progresser sur jeu placé. Pas encore tout à fait en vacances, le joueur, parti avec quelques autres collègues (Caucheteux, Minne, Bingo, Delecroix, Pardin...) disputer le tournoi de Didier Dinart en Guadeloupe, voit se présenter à lui une belle occasion de franchir un nouveau palier. Exactement comme son nouveau club.

Par Régis Aumont

retour aux news