Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Proligue, Saran, Matthieu Drouhin

DROUHIN : "JE SUIS BEAUCOUP PLUS SOLLICITÉ"

News

Par regisaumont
Mis à jour le ven 12/10/2018 - 10:00

DROUHIN : "JE SUIS BEAUCOUP PLUS SOLLICITÉ"

Joueur du mois de septembre en Proligue, Matthieu Drouhin, auteur de 44 buts en quatre matchs, revient sur le bon début de saison de Saran qui reçoit Massy vendredi soir.

Le début de saison de Saran répond-t-il à vos attentes ?
Oui, d'autant plus qu'on a eu une préparation un petit peu difficile, avec des résultats pas toujours positifs. Du coup au départ on était un peu dans l'inconnu. Là, le début de championnat est idéal. Dans le jeu, on commence à emmagasiner pas mal de confiance. On n'a pas survolé nos matchs mais on ne s'est jamais vraiment fait peur. On a su gérer le score. On aurait peut-être pu se mettre à l'abri plus vite certaines fois, mais dans l'ensemble c'est vraiment bien.

Pensez-vous êtes le principal favori à la montée en Lidl Starligue ?
On est peut-être l'équipe à battre parce qu'on vient de Lidl Starligue mais on ne se met pas dans la peau du favori. L'objectif c'est d'être en play-offs. Le championnat est long et avec un effectif de 10 professionnels on sait qu'avec un ou deux blessés importants les cartes peuvent vite être redistribuées.

"Massy n'est pas une équipe qui nous réussit"

A quoi vous attendez-vous vendredi soir avec la venue de Massy ?
C'est un match important. Notre deuxième duel, après le match d'ouverture contre Dijon, face à un prétendant aux play-offs. Massy n'est pas une équipe qui nous réussit toujours. On avait perdu contre eux la saison dernière et là encore durant la préparation. On va entrer dans une période cruciale avec ce match puisqu'après on effectuera un déplacement délicat à Nancy, et en novembre on affrontera que des équipes ambitieuses dans cette Proligue.

Après quatre matchs vous avez inscrit 44 buts. Etes-vous surpris de marquer autant ?
Pas forcément. Je suis beaucoup plus sollicité que la saison dernière. Notre jeu était davantage basé sur nos arrières en Lidl Starligue. On l'a diversifié davantage, on écarte plus le jeu du coup je participe plus. Il m'arrivait de recevoir deux, trois ballons certains soirs. Il est plus facile de se mettre en confiance et de tenter des choses quand on sait qu'on va avoir plus d'occasion de tirer.

Vous avez réussi un exceptionnel 16/16 contre Grenoble. Racontez-nous cette soirée.
C'était un petit état de grâce. J'ai marqué plusieurs buts assez rapidement et avec la réussite j'ai pris confiance. J'ai pris l'ascendant sur le gardien. Et puis comme on ne parvenait pas à se détacher définitivement je suis resté concentré jusqu'au bout, en me disant que la différence se ferait peut-être sur le dernier tir. Il m'était arrivé de marquer 15 buts une fois, c'était déjà avec Saran lors de la saison de la montée en Lidl Starligue.

Propos recueillis par Régis Aumont

retour aux news