Aller au contenu principal

UNE VICTOIRE CAPITALE

NEWS

UNE VICTOIRE CAPITALE
6 novembre 2019
6 novembre 2019

A l'arraché, Paris a obtenu un succès très précieux à Flensburg (29-30) dans l'optique de la première place de son groupe de Ligue des champions.

Le Paris Saint-Germain continue de jouer au chat et à la souris avec Barcelone, le grand rival du club de la capitale dans sa quête d'une qualification directe pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Plongés dans le chaudron de la Flens Arena mercredi soir, les Parisiens ont provisoirement repris seuls la tête de leur groupe grâce à une victoire étriquée (29-30) mais logique au vu de la physionomie de cette rencontre avancée de la septième et dernière journée de la phase aller. Un match au cours duquel les hommes de Raul Gonzalez ont été menés qu'une seule fois (2-1, 8ème) mais qui aurait pu leur échapper sur la fin. Contre des Allemands à l'influence norvégienne - avec les quatre internationaux Bergerud, Jöndal, Röd et Johannessen (ce dernier était forfait) -, les champions de France, qui ont souvent peiné pour développer leur jeu rapide, se sont fait peur jusqu'au bout. Mais Mikkel Hansen, en transformant son penalty dans la dernière minute, et Vincent Gérard, en détournant l'ultime tentative de Magnus Röd, ont évité aux Parisiens de rentrer au pays avec des regrets.

En première comme en deuxième période, le PSG avait réussi à prendre ses distances avant de se faire rattraper. Ils ont ainsi menés de quatre buts à l'issue du premier quart d'heure (5-9, 16ème) avant de se faire remonter (13-14, MT). De nouveau plus incisifs en attaque au retour des vestiaires, à l'image de Nikola Karabatic (6/8), les Parisiens se détachaient à nouveau au cœur du second acte (19-23, 43ème). Mais quelques maladresses allaient remettre les Allemands dans la partie. Heureusement, les joueurs locaux commettaient à chaque fois une erreur quand il avaient la possibilité de prendre l'ascendant. Et finalement, les meilleurs s'imposaient dans la douleur et dans la joie.

Si gagner à Flensburg demeure une très grosse performance, le PSG se devait de le faire une semaine après le succès de Barcelone dans cette même salle (27-34). Dans le duel à distance que se livrent les deux équipes, chaque point abandonné peut se révéler fatal dans la course à la première place. Ce soir, le PSG a repris deux longueurs d'avance en attendant le déplacement des Catalans à Aalborg dimanche. Le mano a mano pourrait bien se poursuivre jusqu'en mars.

Groupe A
7ème journée
Flensburg (ALL) - Paris (FRA) 29-30
Aalborg (DAN) - Barcelone (ESP) 30-34
Szeged (HON) - Elverum (NOR) 32-25
Celje (SLO) - Zagreb (CRO) 24-22

Classement 1. Barcelone 12 pts (+62), 2. PSG 12 pts (+35), 3. Szeged 11 pts (+24), 4. Aalborg 8 pts (+0), 5. Flensburg 7 pts (+0), 6. Celje 4 pts (-33), 7. Elverum 1 pt (-43), 8. Zagreb 1 pt (-45)

Par Régis Aumont