Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, Ligue des champions, PSG Handball, HBC Nantes

PARIS PUISSANCE 4

News

Par regisaumont
Mis à jour le sam 06/10/2018 - 19:10

PARIS PUISSANCE 4

Le PSG est venu à bout de Nantes (35-34) samedi dans un duel franco-français haut en couleurs pour signer sa quatrième victoire européenne de suite en Ligue des champions.

Même si tous les acteurs ont tenté de l'évacuer ces derniers jours, impossible de ne pas revenir quatre mois en arrière à la vue des Parisiens et des Nantais en découdre en Ligue des champions. Le Final Four 2018 reste comme un terrible souvenir pour le PSG handball, battu par un adversaire de Lidl Starligue avant d'assister en spectateur à une finale 100% française. Evidemment, Paris avait envie de taper du poing sur la table en accueillant Nantes samedi après-midi, même si l'histoire ne se réécrira pas. Mais après trois victoires face à des adversaires d'un niveau plus faible (Zaporozhye, Celje, Zagreb), les champions de France tenaient à conforter leur leadership face à un autre prétendant aux étoiles. Ils l'ont fait, parfois avec éclat, même si les Nantais ont chèrement vendu leur peau.

Le début de partie fut toutefois à sens unique. Emmenés par la fratrie Karabatic, les Parisiens prenaient rapidement leurs aises (11-6, 15ème). Mais sans paniquer, les visiteurs, largement diminués sur la base arrière, revenaient petit à petit dans le match (17-15, 28ème). Ils se retrouvaient même à -1 à deux reprises au coeur de la seconde période (25-24, 43ème ; 27-26, 46ème). Mais le PSG, porté par un Nedim Remili en grande forme (8 buts), en avait encore sous la semelle et se redonnait à chaque fois de l'air dans la foulée (27-24, 44ème ; 30-26, 50ème). Le match semblait plié, mais c'était sans compter sur une énième réaction du H qui se relançait quand Valero Rivera transformait un nouveau penalty face à un PSG réduit à cinq joueurs (34-33, 59ème). Sur l'action suivante, Nikola Karabatic provoquait à son tour un jet de 7 mètres, ce qui avait pour le don d'énerver Thierry Anti sanctionné à son tour. Le sang-froid de Mikkel Hansen mettait fin au suspense, même si Nicolas Claire marquait un dernier but pour l'honneur (35-34).

Sûr de sa force en ce début de saison, Paris continue de dominer son sujet sur la scène européenne. Les hommes de Raul Gonzalez ne sont toutefois pas les seuls à avoir réussi un carton plein dans ce groupe B, Szeged ayant aussi remporté un quatrième match ce samedi face à Celje (33-24). Les deux équipes se retrouveront à Coubertin dans un mois lors de la sixième journée. Quant à Nantes, le succès sera obligatoire contre Celje le week-end prochain pour donner meilleure allure à un bilan jusque-là déficitaire.

GROUPE B
4ème journée
Flensburg - Zaporozhye 31-24
Szeged - Celje 33-24
PSG - Nantes 35-34
Skjern - Zagreb (dim à 16h50)

CLASSEMENT
1. PSG 8 pts (+30)
2. Szeged 8 pts (+13)
3. Flensburg 4 pts (+5)
4. Skjern 4 pts (-3)
5.Nantes 2 pts (+2)
6. Celje 2 pts (-19)
7. Zagreb 2 pts (-10)
8. Zaporozhye 0 pt (-18)

Par Régis Aumont

retour aux news