Aller au contenu principal

PARIS VISE LA TROISIÈME

MADE IN HAND TV

NEWS

PARIS VISE LA TROISIÈME
16 février 2021
16 février 2021

Plombé par les matchs reportés, le PSG, opposé au Meshkov Brest ce mercredi, entend finir fort la phase de poules pour ne pas voir son horizon européen se boucher.

Affronter le champion d'Europe dès les huitièmes de finale, ce n'est pas ce qui était prévu par les dirigeants du Paris Saint-Germain au moment d'imaginer leur parcours en Ligue des champions l'été dernier. C'est pourtant le scénario qui se profile. Quatrième du groupe A, le PSG est à trois journées de la fin de la phase de poules en position de croiser avec Kiel, lauréat du Final4 juste après Noël à Cologne. Ce n'est ni le souhait des champions de France ni celui des Allemands, déjà battus quatre fois cette saison en coupe d'Europe, et l'objectif pour les uns comme pour les autres est de grignoter quelques places d'ici le début du mois de mars.

Opposés au Meshkov Brest mercredi à Coubertin, les Parisiens, dominés à l'aller (32-31), ont une belle occasion en cas de victoire de revenir à un petit point des Biélorusses. Mais les hommes de Raul Gonzalez, toujours intouchables en Lidl Starligue, n'ont malheureusement plus toutes les cartes en mains sur la scène européenne. Equipe la plus touchée par les reports avec le Vardar, Paris compte encore quatre matchs en retard dont trois n'ont pas été reprogrammés. Dans un contexte durci par les nouvelles mesures de restriction prises par de nombreux pays, ces matchs-là, deux contre le Vardar et un à Elverum, ne seront peut-être pas joués. Auquel cas, comme ce fut le cas pour les filles, l'EHF tranchera au cas par cas pour attribuer des victoires sur tapis vert. Autant dire que le club de la capitale n'est pas totalement maître de son destin.

Il lui reste toutefois au moins quatre rencontres pour essayer de prendre le sillage de Kielce et Flensburg. Les deux leaders que les Parisiens défieront la semaine prochaine, d'abord les Polonais mardi à domicile pour le compte d'un match en retard puis les Allemands quarante-huit heures plus tard de l'autre côté du Rhin. La dernière journée prévoit le 4 mars un nouveau duel avec Szeged chez qui les partenaires de Luka Karabatic se sont imposés pas plus tard qu'au début du mois (29-32). A défaut de tout contrôler, Paris peut encore se donner les moyens d'éclaircir son avenir européen. Dans une saison qui restera, comme la précédente, particulière à bien des égards.

Groupe A - J12 :  Vardar Skopje (MAC) - Szeged (HON) 26-28, Paris (FRA) - Meshkov Brest (BLR) mer 18h45, Kielce (POL) - Elverum (NOR) jeu 18h45, Porto (POR) - Flensburg (ALL) reporté  

Classement :  1. Kielce 15 pts (+28, -1m), 2. Flensburg 15 pts (+11, -3m), 3. Meshkov 11 pts (-4), 4. Paris 8 pts (+9, -4m), 5. Szeged 8 pts (+2, -2m), 6. Porto 8 pts (-8), 7. Elverum 4 pts (-25, -3m), 8. Vardar 3 pts (-13, -4m)

Par Régis Aumont