Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, Ligue des champions, PSG Handball, HBC Nantes

LE PSG SANS PITIÉ

News

Par regisaumont
Mis à jour le jeu 07/02/2019 - 22:40

LE PSG SANS PITIÉ

Vainqueur à Nantes (31-35) jeudi soir, le PSG est plus que jamais leader de son groupe de Ligue des champions. Le H devra lui batailler lors des trois dernières journées.

Les Parisiens ont fait jeudi soir un immense pas vers les quarts de finale de la Ligue des champions. Nantes a lui fait du surplace et sa qualification pour les huitièmes de finale est encore loin d'être ficelée. Pour ce cinquième Nantes-PSG de la saison, les Parisiens l'ont emporté pour la quatrième fois de suite (31-35) dans un Palais des Sports de Beaulieu gâté pour un match de rentrée. Mais les joueurs de la capitale ont vite calmé les ardeurs des supporters grâce à un début de match en fanfare qui leur a offert jusqu'à sept buts d'avance suite à une contre-attaque d'un magistral Luc Abalo (6-13, 20ème). On aurait alors pu croire que le match était déjà plié, mais ce serait mal connaître les scenarii des précédentes confrontations.

Contrairement à leur dernière opposition, juste avant les fêtes de fin d'année au Hall XXL de La Beaujoire, ce sont les visiteurs qui se sont envolés avant de connaître un sacré coup d'arrêt. Les Nantais, bien aidés par leurs ailiers espagnols Valero Rivera et David Balaguer, revenaient sur les talons de leurs hôtes (15-16, 28ème) même si deux buts encaissés coup sur coup les reléguaient à trois longueurs à la mi-temps (15-18, MT). Les débats s'équilibraient encore en début de seconde période et Nicolas Tournat, bien servi en pivot, permettait au H de faire un nouveau rapproché (20-21, 37ème). Mais les Parisiens, loin de s'affoler, reprenaient leur marche en avant après deux missiles de Nedim Remili (23-28, 46ème). Les hommes de Raul Gonzalez contrôlaient ensuite la fin de match pour s'offrir une dixième victoire européenne cette saison.

Feliho : "On n'a pas envie de se faire éliminer en poules"

"On a très bien repris avec un grand match, c'est plus facile de reprendre dans un tel environnement", savourait Mikkel Hansen, le tout frais champion du monde. Avec cinq points de plus que son dauphin, Szeged, lequel se déplacera dimanche à Celje, le PSG a quasiment assuré sa première place synonyme de quarts de finale. Pour Nantes, la situation est moins limpide. Leur quatrième place pourrait ne pas résister aux autres résultats de cette onzième levée. Et les dernières représentations à Skjern, contre Szeged et à Flensburg ne seront pas des parties de plaisir.

"Notre match n'était pas assez parfait pour battre Paris, reconnaissait le capitaine Rock Feliho devant les caméras de beIN Sports. C'est dommage pour nous, on avait pas mal d'ambitions sur ce match-là mais il faut reconnaître qu'ils ont été meilleurs que nous. Il va falloir qu'on prenne des points. Il nous reste des matchs très difficiles. C'est très serré derrière et on n'a pas envie de se faire éliminer en poules." Cela ferait mauvais genre de la part du finaliste sortant.

GROUPE B
11ème journée
Nantes - PSG 31-35
Zaporozhye - Flensburg 28-26
Zagreb - Skjern 32-29
Celje - Szeged 28-29

CLASSEMENT
1. PSG 20 pts (+55)
2. Szeged 17 pts (+16)
3. Flensburg 10 pts (+6)
4. Zagreb 10 pts (-23)
5. Nantes 9 pts (+8)
6. Zaporozhye 9 pts (-2)
7. Celje 7 pts (-28)
8. Skjern 6 pts (-32)

Par Régis Aumont

retour aux news