Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, Ligue des champions, PSG Handball, Szeged

PARIS, LEADER CONFIRMÉ

News

Par regisaumont
Mis à jour le dim 04/11/2018 - 19:06

PARIS, LEADER CONFIRMÉ

Le PSG s'est adjugé au forceps le choc des leaders qui l'opposait à Szeged (33-31) dimanche à Coubertin.

Le duel au sommet entre Paris et Szeged, les deux seules équipes des poules hautes de Ligue des champions à avoir gagné leurs cinq premiers matchs, a tenu toutes ses promesses. Pendant une heure, les champions de France et de Hongrie se sont rendus coups pour coups avant que le PSG ne rafle finalement la mise (33-31) pour prendre seul les commandes de se son groupe. Mais que la résistance des visiteurs, coachés par l'Espagnol Juan Carlos Pastor, fut belle face à une équipe parisienne qui aura réussi à appuyer sur l'accélérateur au cœur des deux périodes avant, à chaque fois, de voir dangereusement revenir les Hongrois dans leurs rétroviseurs.

Après un premier quart d'heure résolument défensif (6-6, 15ème), les ouailles de Raul Gonzalez, sous les yeux d'un Nikola Karabatic encore au tout début de sa convalescence, ont haussé le rythme. Les buts étaient plus nombreux, d'abord en faveur des Parisiens puis pour les Hongrois qui, résolument accrocheurs, revenaient à seulement une longueur à la pause (15-14, MT). Au retour des vestiaires, malgré les missiles de Sander Sagosen (8 buts), Paris ne parvenait toujours pas à ramener à la raison un adversaire pas venu dans la capitale pour y faire du shopping (23-23, 43ème).

Remili sans trembler

A la faveur de l'efficacité de son ailier Uwe Gensheimer (9 buts à 82%), le PSG parvenait enfin à prendre ses distances (30-26, 52ème). Mais il était écrit que Szeged ne lâcherait rien. Et quand le Russe Dmitry Zhitnikov ramenait les siens à une petite longueur à trente secondes du buzzer, c'est tout Coubertin (hormis ses Ultras) qui plongeait dans le silence. Mais Nedim Remili le fonceur ne tergiversait pas sur la dernière possession et plantait l'ultime banderille synonyme de sixième succès européen consécutif pour les Rouge et Bleu.

"On voulait montrer qu'il était important de gagner à la maison pour garder cette première place, savourait Uwe Gensheimer devant les caméras de beIN Sports. On est heureux mais on sait qu'il reste encore beaucoup de matchs très durs à venir." A commencer par les déplacements à Flensburg (J8), Szeged (J9) et Nantes (J11). Mais avec déjà 12 points dont six d'avance sur le troisième, le club de la capitale s'est offert au minimum un joker dans sa quête de première place.

GROUPE B
6ème journée
Nantes - Zagreb 23-20
PSG - Szeged 33-31
Celje - Zaporozhye 33-28
Flensburg - Skjern 26-22

CLASSEMENT
1. PSG 12 pts (+34)
2. Szeged 10 pts (+13)
3. Nantes 6 pts (+16)
4. Flensburg 6 pts (+7)
5. Skjern 5 pts (-9)
6. Celje 4 pts (-25)
7. Zagreb 3 pts (-21)
8. Zaporozhye 2 pts (-15)

Par Régis Aumont

retour aux news