Aller au contenu principal

MONTPELLIER SE RAPPROCHE DU BUT

NEWS

MONTPELLIER SE RAPPROCHE DU BUT
17 novembre 2019
17 novembre 2019

En faisant respecter la logique devant Zaporozhye (34-30) dimanche soir, Montpellier s'est rapproché à grands pas des huitièmes de finale de la Ligue des champions.

C'est désormais presque acquis. Sauf catastrophe lors des six matchs de poules qui lui restent à disputer, Montpellier, deuxième de son groupe après huit journées, devrait retrouver les huitièmes de finale de la Ligue des champions au printemps. Un an après le marasme qui avait suivi son inattendu titre de champion d'Europe, les Héraultais sont de nouveau fringants sur la grande scène européenne. Dimanche, ils ont mis Zaporozhye à dix longueurs en dominant la lanterne rouge de leur poule (34-30) pour la deuxième fois en une semaine. Et si leur court succès en Ukraine avait relevé du hold-up, cette fois les Montpelliérains ont été bien supérieurs aux Ukrainiens dans leur petit chaudron de Bougnol.

Il était intéressant de savoir comment les hommes de Patrice Canayer allaient réagir après leur défaite concédée lors du choc de Lidl Starligue à Paris jeudi soir. Les premières minutes de la rencontre donnaient vite la réponse. Les partenaires de Valentin Porte imprimaient un rythme infernal et inscrivaient les trois premiers buts en moins de deux minutes (3-0, 2ème). L'écart montait à +6 (12-6, 18ème) et laissait croire que le MHB allait enfin réussir à faire cavalier seul. "Mais on a eu un petit coup de mou à la fin de la première période", résumait Hugo Descat à la fin du match. En à peine plus de dix minutes, l'avance des joueurs locaux avait quasiment fondu (16-15, MT). "Heureusement, on a su remettre le bleu de chauffe en seconde période, souriait, devant les caméras de beIN Sports, l'ailier gauche, auteur de 8 buts, comme son alter ego du côté droit, Yanis Lenne.

Sans doute piqués au vif à la mi-temps par Patrice Canayer, parfois agacé par l'inconstance de ses ouailles cette saison, les Héraultais retrouvaient de leur superbe. L'écart remontait (26-22, 45ème) et les Héraultais s'évitaient même une nouvelle fin de match à suspense. "C'est très bien d'avoir pris ses points contre Zaporozhye, qui est tout sauf un adversaire facile", confiait l'excellent Yanis Lenne. Cette victoire, couplée à la lourde défaite du Vardar à Kielce (35-25), permet même à Montpellier d'occuper seul la deuxième place, à deux points de Kiel. Mais comme le soulignait l'ailier international, "C'est super serré." Le sixième et dernier qualifié, Porto, qui rendra visite à Bougnol le week-end prochain, ne pointe qu'à trois longueurs. Mais dans la course aux huitièmes de finale, Meshkov, septième et premier éliminé, émarge à neuf points. Les champions d'Europe 2018 y sont presque.

Groupe B
8ème journée
Porto (POR) - Kiel (ALL) 29-30
Veszprem (HON) - Meshkov (BLR) 31-25
Kielce (POL) - Vardar (MCD) 35-25
Montpellier (FRA) - Zaporozhye (UKR) 34-30

Classement 1. Kiel 13 pts (+31), 2. Montpellier 11 pts (+9), 3. Veszprem 10 pts (+32), 4. Kielce 10 pts (+17), 5. Vardar 9 pts (-17), 6. Porto 8 pts (-10), 7. Meshkov 2 pts (-32), 8. Zaporozhye 1 pt (-30)

Par Régis Aumont