Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, Ligue des champions, MHB

AVEC GUIGOU, ÇA CHANGE (PRESQUE) TOUT

News

Par regisaumont
Mis à jour le sam 03/11/2018 - 21:10

AVEC GUIGOU, ÇA CHANGE (PRESQUE) TOUT

Le retour de Michaël Guigou samedi soir à Kristianstad a coïncidé avec le premier point pris (29-29) par les champions d'Europe en Ligue des champions.

Le petit point de l'espoir. Après son match nul (29-29) obtenu samedi soir à Kristianstad, ville suédoise glaciale où l'équipe de France avait posé les fondations de son épopée victorieuse lors du Mondial 2011, Montpellier bouge encore un peu. Sur le terrain du dernier du groupe, seulement devancé au goal-average par des montpelliérains venus en Scandinavie en quête de leur première victoire de la saison en Ligue des champions, les champions d'Europe savaient le faux-pas interdit. Avec Michaël Guigou dans ses rangs, revenu aux affaires mercredi soir à Chartres, le MHB a longtemps cru pouvoir remplir son objectif. Mais l'avance de cinq buts à la pause (12-17) a fondu au fil des minutes en seconde période. Et il suffisait de voir le contraste entre la joie des Suédois au coup de sifflet final et la mine défaite des Héraultais pour comprendre que les regrets seront du côté des visiteurs.

Toujours autant de mal à finir

Bien qu'il manque encore de rythme, la seule présence de Michaël Guigou dans le vestiaire montpelliérain rassure. "Mika" a même débuté la partie, marquant un but au passage, avant de laisser par la suite sa place à Matthieu Grébille, très bon la semaine dernière avec l'équipe de France dans son nouveau rôle d'ailier. Quelque peu pris à froid par la vitesse du jeu adverse, les hommes de Patrice Canayer ont mis un peu de temps avant de poser leur patte sur la partie (5-3, 6ème). Mais, petit à petit, ils ont pris la mesure de leur adversaire, jusqu'à pointer donc à +5 à l'issue de la première demi-heure.

Montpellier semblait alors avoir fait le plus dur. Surtout que les gauchers Melvyn Richardson (7 buts), Vid Kavticnik (6 buts) et Valentin Porte (5 buts) s'en donnaient à coeur joie pour punir une défense parfois bien large. Sauf que, et c'est une mauvaise habitude cette saison, les Héraultais ont perdu en efficacité, offensive et défensive, au fur et à mesure que la rencontre avançait. Encore devant à dix minutes du terme (24-27, 50ème), Montpellier a mal terminé, et l'ultime jet franc au buzzer de Melvyn Richardson, détourné par le mur, ne lui a pas permis de décrocher une victoire à sa portée. S'ils reviennent ce soir à trois points de la sixième place, détenue par Meshkov, les tenants du titre pourraient regretter ce point laissé en route. Surtout que la double confrontation à venir avec Rhein-Neckar Löwen ne sera pas de la tarte.

GROUPE A
6ème journée
Vardar - Meshkov 30-23
Veszprem - Rhein-Neckar 28-29
Kristianstad - Montpellier 29-29
Barcelone - Kielce 31-27

CLASSEMENT
1. Barcelone 10 pts (+41)
2. Vardar 10 pts (+18)
3. Rhein-Neckar 8 pts (+12)
4. Kielce 8 pts (+6)
5. Veszprem 6 pts (-2)
6. Meshkov 4 pts (-17)
7. Montpellier 1 pt (-18)
8. Kristianstad 1 pt (-40)

Par Régis Aumont

retour aux news