Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, Ligue des champions, MHB, Meshkov Brest

LE DROIT DE RÊVER

News

Par regisaumont
Mis à jour le sam 09/02/2019 - 20:30

LE DROIT DE RÊVER

Grâce à sa victoire sur Meshkov (29-23) à Bougnol, Montpellier conserve une chance d'accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des champions.

"On n'a pas fait le match parfait mais on a assuré l'essentiel en gagnant d'au moins quatre buts. On s'est donné le droit d'y croire encore." Melvyn Richardson, en plus d'avoir encore été le meilleur montpelliérain sur le terrain samedi après-midi, a très bien résumé la situation du MHB devant les caméras de beIN Sports. En décrochant sa deuxième victoire européenne de la saison, le tenant du titre de la Ligue des champions peut encore se qualifier pour les huitièmes de finale, un espoir qui se serait définitivement envolé en cas de nouvelle défaite devant Meshkov. Et comme les hommes de Patrice Canayer, battus en Biélorussie lors de la phase aller (26-23), ont eu la bonne idée de reprendre le goal-average particulier (29-23), ils se donnent quelques chances de plus de ne pas voir leur parcours s'arrêter dans trois semaines.

Après une entame de match équilibrée (5-5, 12ème), les partenaires de Valentin Porte, solides en défense, ont pris le dessus sur leur adversaire du jour. A la pause, l'avance de quatre buts (15-11, MT) était exactement celle dont ils avaient besoin à la fin du match. Mais le retour des vestiaires fut délicat pour les joueurs locaux. En perte d'efficacité offensive, les Héraultais voyaient Brest revenir à vitesse grand V au point que tout était à refaire (20-20, 48ème). C'est le moment que choisit Michaël Guigou, pas sanctionné après sa réponse cinglante envoyée à ses dirigeants deux jours plus tôt, pour faire admirer ses tours de passe-passe. Melvyn Richardson (8 buts) et Baptiste Bonnefond n'étaient pas en reste et Montpellier terminait très fort.

Son succès de six buts permet donc au champion d'Europe de rester en vie à trois journées de la fin de la phase de poules. Mais Montpellier, sixième et dernier qualifié de son groupe ce soir, a un calendrier plus compliqué que ses rivaux Meshkov et Kristianstad, lesquels s'affronteront d'ailleurs lors de l'ultime levée. Pour espérer se qualifier, les Montpeliiérains devront gagner encore au moins un match. A Kielce, contre Barcelone, ou à Skopje. On a connu mission mois difficile.

GROUPE A
11ème journée
Rhein-Neckar - Vardar 27-30
Montpellier - Meshkov 29-23
Veszprem - Barcelone 29-26
Kristianstad - Kielce 33-34

CLASSEMENT
1. Barcelone 18 pts (+65)
2. Vardar 15 pts (+10)
3. Veszprem 14 pts (+17)
4. Kielce 14 pts (+12)
5. Rhein-Neckar 12 pts (+15)
6. Montpellier 5 pts (-24)
7. Meshkov 5 pts (-44)
8. Kristianstad 5 pts (-51)

Par Régis Aumont

retour aux news