Aller au contenu principal

NEWS

MONTPELLIER BUTE SUR UN MUR
23 février 2020
23 février 2020

Tombé sur un monumental Arpad Sterbik, Montpellier s'est incliné d'un rien à Veszprem (24-23) et dit adieu à la deuxième place de son groupe de Ligue des champions.

Les Montpelliérains risquent de voir Arpad Sterbik hanter leur nuit. Le gardien de l'ex-Yougoslavie, naturalisé espagnol, a été le pire cauchemar des Héraultais dimanche après-midi en Hongrie. Dans un match décisif pour l'obtention de la deuxième place, synonyme de huitième de finale face à une équipe issue des poules basses de la Ligue des champions, les les hommes de Patrice Canayer se sont inclinés d'un tout petit but (24-23) à l'issue d'un match qu'ils auraient très bien pu remporter. Il y avait en effet la place pour réussir un exploit dans la chaude Veszprem Arena mais le mythique portier, du haut de ses 40 ans, a fait la différence à lui tout seul. Alors que ses partenaires ont montré des lacunes en attaque, marquant notamment que huit buts en seconde période, l'homme aux quatre victoires en Ligue des champions a écœuré les tireurs du MHB à chaque fois qu'ils ont eu l'occasion de recoller au score dans le dernier quart d'heure.

Encore une fois métamorphosés sur la scène européenne, Montpelliérains ont connu une entame délicate (8-5, 12ème) mais n'ont jamais paniqué. Avec un Kyllian Villeminot incisif à la mène, et un Marin Sego à hauteur de l'événement (16 arrêts), ils ont un temps pris les commandes (11-12, 21ème). Un nouveau temps fort des champions de Hongrie les remettait dans le bon sens, mais au moment de retourner aux vestiaires les partenaires de Valentin Porte étaient bien dans le coup (16-14, MT). Jamais vraiment distancés, les Languedociens, qui ont enregistré le retour du précieux Gilberto Duarte, jouaient leur va-tout dans les dix dernières minutes, mais pour marquer un but il leur fallait à chaque fois réussir un exploit. Hugo Descat et Yanis Lenne perdaient des face-à-face avec la montagne Sterbik qui sauvait les locaux par ailleurs incapables de marquer lors des cinq dernières minutes.

Entré en jeu après un quart d'heure, à la place de Vladirmir Cupara, le quadruple vainqueur de la Ligue des champions, en fin de contrat, terminait avec 14 arrêts et surtout 50% d'efficacité. Il ne faut pas chercher ailleurs la raison de la victoire de son équipe, laquelle permet à Veszprem de verrouiller la deuxième place. Les Montpelliérains pourront nourrir des regrets, eux qui finiront troisièmes ou quatrièmes en fonction des résultats de la dernière journée la semaine prochaine. Mais s'ils sont capables de rééditer ce genre de performance collective en championnat, nul doute qu'ils devraient rapidement mettre fin à leur douloureuse série de quatre défaites.

Groupe B
13ème journée
Zaporozhye (UKR) - Kielce (POL) 26-33
Porto (POR) - Vardar (MCD) 30-22
Meshkov (BLR) - Kiel (ALL) 33-30
Veszprem (HON) - Montpellier (FRA) 24-23

Classement 1. Kiel 20 pts (+41), 2. Veszprem 18 pts (+52), 3. Kielce 16 pts (+30), 4. Montpellier 15 pts (+7), 5. Porto 12 pts (-13), 6. Vardar 11 pts (-44), 7. Meshkov 8 pts (-27), 8. Zaporozhye 4 pts (-46)

Par Régis Aumont