Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, Ligue des champions, HBC Nantes, Rhein-Neckar Löwen

NANTES N'A PAS TOUT PERDU

News

Par regisaumont
Mis à jour le mer 20/03/2019 - 21:20

NANTES N'A PAS TOUT PERDU

En s'inclinant de deux buts mercredi sur le terrain de Rhein-Neckar Löwen (34-32), Nantes a préservé ses chances de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions.

Le "H" a limité la casse mercredi soir à Mannheim à l'occasion de son match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Battu de seulement deux petits buts (34-32) dans la SAP Arena de Rhein-Neckar Löwen, là où Barcelone était aussi tombé au tout début de cette campagne européenne, Nantes a préservé toutes ses chances de retrouver...le Barça en quarts de finale de l'épreuve fin avril. Les hommes de Thierry Anti auraient peut-être signé pour ce résultat, même s'ils ne se déplacent jamais en imaginant la défaite. Celle concédée en Allemagne aurait d'ailleurs pu être plus lourde sans un gros finish des Nantais.

Dans le dur au cœur de la seconde période, les partenaires de Rock Feliho, privés outre-Rhin de leur maître à jouer Nicolas Claire (abdominaux), accusaient un débours de cinq buts à huit minutes de la fin de ce premier acte (31-26, 52ème). Mais alors que le danger guettait, avec une équipe allemande poussée par son chaud public, Nantes a réagi avec sang-froid jusqu'à inscrire un dernier but au buzzer par Dragan Pechmalbec depuis le milieu de terrain sur une remise en jeu. Un but qui comptera peut-être dans dix jours lors des retrouvailles entre les deux équipes à Beaulieu.

Mais pour espérer refaire leur retard le 30 mars, les Nantais devront sans doute mieux défendre dans le secteur central. Le pivot Jannik Kohlbacher, auteur de 11 buts sur 12 tentatives, a fait très mal à la défense du H qui avait déjà encaissé 18 buts à la mi-temps (18-16, MT). Au rang des satisfactions, l'efficacité de la base arrière, avec 19 buts inscrits par le trio Nyokas-Gurbindo-Lagarde, a fait beaucoup de bien à Nantes qui avait le mieux entamé la partie (5-8, 12ème). S'ils ne sont pas parvenus à enfoncer le clou au moment où le doute commençait à envahir les Lions de Mannheim, les vice-champions d'Europe ont su montrer qu'ils avaient du répondant dans les temps forts de Rhein-Neckar. Le match retour promet une sacrée empoignade.

HUITIÈMES DE FINALE*
Rhein-Nekcar Löwen - Nantes 34-32
Zaporozhye - Kielce sam 17h30
Meshkov Brest - Flensburg sam 18h
Zagreb - Vardar sam 20h30
Plock - Szeged dim 16h
Sporting - Veszprem dim 18h

*Paris et Barcelone, premiers de leur groupe, sont déjà qualifiés pour les quarts de finale

Par Régis Aumont

retour aux news