Aller au contenu principal

BATTUS, PAS ABATTUS

MADE IN HAND TV

NEWS

BATTUS, PAS ABATTUS
31 mars 2021
31 mars 2021

Vaincus par Kielce (24-25) mercredi soir, les Nantais devront réussir un exploit en Pologne la semaine prochaine pour accéder aux quarts de finale de la Ligue des champions.

Rien n'est perdu, mais beaucoup reste à faire. Mercredi soir, les Nantais n'ont pas réussi à faire tomber Kielce et Nicolas Tournat (3 buts), favoris de leur confrontation en huitièmes de finale de Ligue des champions, et se retrouvent en ballotage défavorable avant de se rendre en Pologne dans une semaine. Mais en s'inclinant sur la plus petite des marges grâce à un ultime but de Rok Ovnicek inscrit dans les dernières secondes (24-25), le "H" reste en vie et devra réussir un exploit au match retour pour prolonger son aventure européenne. Pour cette première manche disputée malheureusement sans le soutien de leurs fidèles supporters, les Violets se sont d'abord montrés séduisants, prenant l'ascendant sur leur adversaire après un début de partie équilibré (5-5, 13ème). Dans le sillage de l'éternel Kiril Lazarov, lequel égalait ce soir le record du nombre de matchs disputés dans la reine des coupes d'Europe (249), propriété jusque-là du gardien Arpad Serbik, Nantes parvenait à faire le break, comptant jusqu'à quatre buts d'avance juste avant la pause, plus gros écart de la rencontre (14-10, 28ème).

Mais en concédant un 5-0 à cheval sur les deux périodes, les joueurs d'Alberto Entrerrios ont vite perdu l'ascendant (14-15, 36ème). Beaucoup moins précis en attaque, ils ont eu de plus en plus de mal à contenir les assauts des visiteurs, notamment de l'excellent Alex Dujshebaev, meilleur buteur de la soirée et véritable détonateur de son équipe (16-19, 44ème). Malgré les difficultés, les partenaires de Rock Feliho, lesquels devaient une nouvelle fois composer sans Aymeric Minne (cheville), se sont accrochés jusqu'au bout, recollant même à 22-22 à l'entame du money-time (55ème). La disqualifiante de Dragan Pechmalbec, par ailleurs excellent (5/5), à deux minutes du terme de la partie n'a pas aidé les Nantais qui ont toutefois su limiter la casse à défaut d'accrocher au moins le match nul.

Tout espoir n'est donc pas perdu. Dans la peau de l'outsider, avec au final pas grand-chose à perdre, Nantes se déplacera dans la fameuse Hala Legionow avec la quasi certitude de se qualifier en cas de victoire (un but d'écart suffira si le score est supérieur à 25-24, ndlr). La mission sera évidemment difficile, mais en s'imposant à Kiel cette saison (27-35) ou en ne s'inclinant que d'extrême justesse à Barcelone (30-29) les Nantais ont déjà montré qu'ils étaient capables de coups d'éclat. Il faudra compter dessus pour voir les quarts de finale.

HUITIÈMES DE FINALE
Szeged (HON) - Kiel (ALL) 28-33
Nantes (FRA) - Kielce (POL) 24-25
Vardar (MCD) - Veszprem (HON) jeu 18h45
Zaporozhye (UKR) - Meshkov (BLR) jeu 18h45
Porto (POR) - Aalborg (DAN) jeu 19h45
Celje (SLO) - Paris (FRA) jeu 20h45
Elverum (NOR) - Barcelone (ESP) ven 18h45*
Zagreb (CRO) - Flensburg (ALL) le 08/04

* les deux rencontres seront jouées à Barcelone

Par Régis Aumont