Aller au contenu principal

L'OCCASION DE BRILLER

MADE IN HAND TV

NEWS

L'OCCASION DE BRILLER
30 mars 2021
30 mars 2021

Pas favoris avant d'affronter Kielce en huitième de finale de Ligue des champions, les Nantais espèrent réussir un coup et égayer une saison jusque-là sans éclat.

Avec seulement cinq victoires en treize matchs, le parcours européen des Nantais cette saison n'a pas de quoi faire sauter au plafond. L'objectif de terminer quatrième d'un groupe relevé par la présence de Barcelone, du vainqueur sortant Kiel et de Veszprem, n'a pas été atteint. Finalement sixième, le ''H'', souvent plus performant contre les grosses armadas, à l'image de sa victoire de prestige obtenue au début de l'automne à Kiel (27-35) avant que les Allemands ne deviennent champions d'Europe trois mois plus tard, se prépare à une double confrontation délicate avec les Polonais de Kielce, une première dans l'histoire du club. L'obstacle est haut mais pas infranchissable pour une équipe capable de se transcender et rompue depuis quelques années à ce genre de grands rendez vous européens.

Vainqueur de l'épreuve en 2016, grand habitué des phases finales, le champion de Pologne compte notamment dans ses rangs l'Espagnol Alex Dujshebaev, l'un des meilleures arrières de la planète, mais aussi bien sûr Nicolas Tournat, ''très content de revenir'' à Nantes quelques mois après un au-revoir gâché par une fin de saison inachevée. Avec son pivot français, dont ''l'intégration s’est très bien passée'' comme il le confie sur le site du club ligérien, Kielce a longtemps occupé la première place de son groupe de Ligue des champions avant de se faire doubler sur la fin par Flensburg et Paris. "Il faudra montrer la meilleure version de notre équipe pour essayer de leur tenir tête", conçoit Alberto Entrerrios, quelques heures avant la première manche. Doté d'une grosse force de frappe, le club polonais, troisième attaque de la compétition, aime enflammer les parties. Les Nantais vont devoir trouver la parade, quitte à freiner leurs ardeurs offensivement par moments pour ne pas tomber dans un rythme avantageux pour leur adversaire.

"Il manque l’un des ingrédients les plus importants, ce petit truc en plus avec nos supporters" (Rock Feliho)

Solides en Lidl Starligue, où ils campent à la troisième place derrière le PSG et Montpellier, les Nantais demeurent tout de même en quête de sensations fortes dans une saison morose à bien des égards. Mercredi soir, ils seront encore orphelins de leurs fabuleux supporters. "Il manque l’un des ingrédients les plus importants, ce petit truc en plus avec nos supporters, regrette le capitaine Rock Feliho. Normalement, tu sens la pression et l’excitation autour de ce match monter déjà 10 jours avant la rencontre." Un crève-coeur autant qu'un handicap lorsque l'on sait ce qu'ils auraient pu leur apporter face à un rival de la trempe de Kielce. "Ils sont favoris, mais c’est la Ligue des Champions, tout peut arriver, poursuit l'expérimenté défenseur. En tout cas, si nous voulons aller en quarts de finale, il faudra un engagement total."

Avec un effectif enfin presque au complet, malgré les absences attendues d'Aymeric Minne et de Mathieu Bataille, Nantes peut espérer réussir un coup et prendre un avantage avant la deuxième manche prévue la semaine prochaine. Ce qui donnerait assurément du relief à une saison très linéaire pour le moment.

HUITIÈMES DE FINALE
Szeged (HON) - Kiel (ALL) mer 18h45
Nantes (FRA) - Kielce (POL) mer 20h45
Zagreb (CRO) - Flensburg (ALL) jeu 18h45
Vardar (MCD) - Veszprem (HON) jeu 18h45
Zaporozhye (UKR) - Meshkov (BLR) jeu 18h45
Porto (POR) - Aalborg (DAN) jeu 19h45
Celje (SLO) - Paris (FRA) jeu 20h45
Elverum (NOR) - Barcelone (ESP) ven 18h45*

* les deux rencontres seront jouées à Barcelone

Par Régis Aumont