Aller au contenu principal

NEWS

LE FINAL4 FINALEMENT ANNULÉ !
26 juin 2020
26 juin 2020

Reprogrammé début septembre en raison de la crise sanitaire, avec les quarts de finale en amont, le Final4 de Budapest, pour lequel Metz et Brest étaient encore en lice, n'aura finalement pas lieu.

Mauvaise nouvelle pour Metz et Brest. Le Final4 de la Ligue des champions n'aura pas lieu. D'abord repoussée de mai à juin, puis au début du mois de septembre, du 3 au 6 avec dans les quarts de finale ajoutés au package, la phase finale de la reine des coupes d'Europe prévue à Budapest a finalement été annulée. La Fédération européenne l'a officialisé ce vendredi par le biais d'un communiqué. "Ces derniers mois, l’EHF a toujours dit que les matchs ne seraient joués que si un environnement sûr pour tout le monde pouvait être garanti, rappelle Michael Wiederer, le président de l'institution européenne. Or l’incertitude persiste quant à l’évolution en Europe (de l'épidémie)." Alors que le Covid-19 reste actif un peu partout, et que la majorité des pays européens a procédé au déconfinement de leur population, l'EHF a décidé de ne prendre aucun risque. L'organisation d'un tel événement, avec donc huit équipes à accueillir mais aussi du public - la possibilité de disputer ce Final4 à huis clos n'a jamais été évoquée -, semblait périlleux.

Sportivement, cette annulation est dommageable pour les deux clubs français qui avaient réalisé une campagne européenne très prometteuse avant l'arrêt de la compétitions en mars. Premières de leur groupe du tour principal, les Messines étaient favorites de leur quart de finale face aux Roumaines de Valcea. Et, malgré un effectif qui va beaucoup changer cet été, les filles d'Emmanuel Mayonnade auraient sans doute eu leur mot à dire en cas de qualification pour le dernier carré. Les Brestoises, aussi, pouvaient nourrir de belles ambitions. Leur quart de finale contre les Russes de Rostov, finalistes de la dernière édition, promettait des étincelles. Le BBH, que l'on a vu rivaliser à deux reprises avec les triples tenantes du titre de Györ, rêvait de frapper un très grand coup. Il lui faudra encore patienter.

Pas trop longtemps puisque la Fédération européenne a confirmé dans le même temps que prochaine édition devrait bien débuter le 12 septembre. Brest et Metz, qui connaîtront d'ailleurs l'identité de leurs futurs adversaires mercredi prochain, devraient pouvoir encore y tenir un grand rôle.

Par Régis Aumont