Aller au contenu principal

PORTE SONNE LA VICTOIRE

MADE IN HAND TV

NEWS

PORTE SONNE LA VICTOIRE
13 février 2021
13 février 2021

Bousculés samedi soir à Saint-Raphaël, les Montpelliérains se sont imposés grâce à un but de leur capitaine à la dernière seconde (29-30) et reprennent ainsi la deuxième place à Aix.

Il ne restait plus que deux secondes à jouer quand Valentin Porte s'est élevé pour décocher un tir croisé qui allait sceller le sort d'un très bon match entre Saint-Raphaël et Montpellier. Après avoir joué à portes ouvertes pendant trente minutes puis rectifier le tir grâce notamment à la bonne entrée de Kévin Bonnefoi, les Héraultais, privés pour l'occasion de leur meilleur réalisateur Hugo Descat, avaient la balle du K.O. entre les mains. Et le capitaine du MHB ne s'est pas loupé, catapultant le ballon dans les filets des joueurs locaux dépités et mal récompensés de leurs efforts. Mais il était écrit qu'il y aurait un vainqueur lors de cette affiche de la seizième levée de Lidl Starligue et les Montpelliérains, encore menés de trois longueurs à vingt minutes de la fin de la partie (23-20, 40ème), ont été vaillants jusqu'au bout pour repartir avec le sourire. "On rate notre première période, prendre 19 buts ce n'est pas dans nos habitudes, constatait sur beIN Sports le héros du jour. On a repris le match en main ensuite mais on se précipite alors qu'on est devant de deux ou trois buts. Sur la dernière action on avait prévu quelque chose mais ça n'a pas fonctionné, après on improvise, il restait deux ou trois secondes pour shooter. C'est dur pour eux, c'est cool pour nous, c'est ça qu'on aime dans le sport. Pour nous c'est une belle victoire parce qu'on n'a pas connu que des belles fins à Saint-Raphaël."

Montpellier reprend ainsi la deuxième place du classement que les Aixois leur avaient chapardé jeudi soir après leur victoire sur Cesson-Rennes (33-28). Le chassé-croisé risque de durer, sans oublier Nantes, voire Limoges, capables de se mêler à la lutte pour le podium. Pour la première place tout semble déjà réglé. Sans forcer, le PSG, qui a pu compter sur les 16 arrêts de Yann Genty, a pris le meilleur sur Créteil en fin d'après-midi (28-24), portant désormais son bilan à 14 victoires consécutives depuis le début de saison. Et ce ne sont pas les deux prochains déplacements des Parisiens à Chartres puis à Istres qui devraient changer la donne. 

JOURNÉE 15
Aix - Cesson-Rennes 33-28
Istres - Dunkerque 29-28
Ivry - Chartres 31-23
Nîmes - Chambéry 28-32
Paris - Créteil 28-24
Saint-Raphaël - Montpellier 29-30
Toulouse - Limoges 16/02
Tremblay - Nantes 23/03

Par Régis Aumont