Aller au contenu principal

MADE IN HAND TV

NEWS

PREVIEW – TREMBLAY VISE PLUS HAUT
11 septembre 2020
11 septembre 2020

Sauvé par l'arrêt du championnat provoqué par la crise sanitaire, Tremblay, désormais coaché par Joël Da Silva, aimerait ne plus traîner en queue de peloton de Lidl Starligue.

Rendez-vous sur Instagram (@madeinhand) pour tenter de gagner le nouveau maillot du club !

Hier : Créteil
Demain : Ivry

Avec Tremblay, c'est un peu toujours la même chose. Depuis sa remontée en Lidl Starligue, en 2017, la formation séquano-dionysienne donne l'impression, sur le papier, de pouvoir viser la première moitié du tableau, ou au moins éviter de flirter avec la zone de relégation. Pourtant la Yellow and Black Army se fait des frayeurs tous les ans. Onzième, puis neuvième et enfin treizième la saison dernière, l'équipe du 9-3 peine à franchir un cap. Son instabilité en interne n'aide pas, elle qui après avoir essoré Benjamin Braux et Rastko Stefanovic – lui-même remplacé provisoirement par Stéphane Imbratta en début d'année -, a confié cet été les rênes à un nouvel entraîneur en la personne de Joël Da Silva. Après une année sabbatique, l'ancien coach de Saint-Raphaël est venu en région parisienne avec la détermination de prouver qu'il peut performer ailleurs que dans le Var. Malgré un effectif talentueux sous sa coupe, le challenge n'a rien de simple quand on sait que le club se dirigeait tout droit vers la Proligue sans l'arrêt de la saison causé par la pandémie du coronavirus il y a six mois.

Après un mois et demi de préparation, le staff et les joueurs semblent ne faire qu'un, ce qui est déjà un bon début. ''La relation entre le nouvel entraineur et les joueurs est bonne, confirme Marouane Chouiref, revenu au club en 2018 après un premier passage (2013-2015). Il encourage beaucoup les joueurs sans nous mettre de pression, apprécie le Tunisien. Pour l'instant le temps de jeu est très bien partagé, ce qui permet à tout le monde de se sentir concerné par le nouveau projet.'' Pourtant, à l'attaque de la dernière phase de préparation, Joël Da Silva ne ménage pas ses hommes. ''On s'entraîne beaucoup, s'en amuse le pivot. Il y a souvent deux séances par jour toute la semaine. Mais ça commence à porter ses fruits, on est bien physiquement.'' Et comme le contexte sanitaire ne prête pas trop à s'éparpiller - ''On reste beaucoup chez nous, on essaie de sortir le moins possible'' tout est réuni pour se concentrer presque exclusivement sur le handball.

''Placer l'équipe dans le milieu de tableau, et pourquoi pas viser l'Europe'', Marouane Chouiref

Dans un vestiaire très cosmopolite, avec huit éléments étrangers dans l'effectif professionnel, les joueurs se sont fixés un objectif : ''On veut gagner dix matchs, dévoile Marouane Chouiref, assurément très confiant à moins de trois semaines d'un déplacement à Istres en guise de première journée de championnat. ''Je ne pense pas que cette équipe va devoir se battre pour le maintien, assure-t-il. Notre objectif est de placer l'équipe dans le milieu de tableau, et pourquoi pas viser l'Europe. Le groupe est confiant sur ses capacités de faire une bonne saison. On a quatre premières rencontres contre des équipes à notre portée (Istres, Chambéry, Cesson, Ivry, ndlr), à nous d'en profiter pour bien commencer.'' Encore une fois, sur le papier, le groupe peut aspirer à gagner des places. Aux joueurs confirmés que son Patrice Annonay, Erwan Siakam, Pedro Portela, Michal Kopco ou encore Luka Sebetic, Tremblay a effectué un recrutement limité mais ciblé.

Il a par exemple su attirer Mohamed Soussi, pas conservé par Montpellier. ''Mohamed est un bon joueur, dit de lui son compatriote. Il va nous faire du bien des deux côtés du terrain.'' Les deux autres nouveaux, Etienne Mocquais et Rubens Pierre, sont également appelés à jouer un rôle au sein de leur nouvelle équipe. ''Etienne Mocquais est un ailier talentueux, ajoute Marouane Chouiref. Pierre Rubens devrait former une bonne paire de gardiens avec Patrice (Annonay). On a vraiment un effectif compétitif, avec des rotations intéressantes.'' Ce n'est pas nouveau à Tremblay. Le plus dur sera que la mayonnaise prenne, que le collectif s'épanouisse. Joël Da Silva a été recruté dans cette optique. On saura vite si cette équipe peut enfin décoller.

Arrivées : Joël Da Silva (entraîneur, libre), Etienne Mocquais (ailier gauche, Créteil), Rubens Pierre (gardien, Cesson-Rennes), Mohamed Soussi (arrière gauche, Montpellier)
Départs : Darko Arsic (gardien, Ramat Hasharon), Luka Brkljacic (arrière gauche, Besançon), Felipe Borges (ailier gauche, ?), Jason Muel (pivot, Cherbourg)

EFFECTIF
Gardiens : Patrice Annonay, Rubens Pierre
Arrières gauches : Bakary Diallo, Yosdany Rios (CUB), Mohamed Soussi (TUN), Erwan Siakam
Demi-centres : Henrik Olsson (SUE)
Arrières droits : Bruno Butorac (CRO), Luka Sebetic (CRO)
Ailiers gauche: Etienne Mocquais
Pivots : Marouene Chouiref (TUN), Michal Kopco (SLQ)
Ailiers droits : Pedro Portela (POR), Reida Rezzouki
Entraîneur : Joël Da Silva

Par Régis Aumont