Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, HBC Nantes, Chambéry, PAUC, USDK

NANTES RECHUTE À LA MAISON

News

Par regisaumont
Mis à jour le mer 15/05/2019 - 22:40

NANTES RECHUTE À LA MAISON

Battu pour la deuxième fois en six jours à la H Arena, cette fois-ci par Aix-en-Provence (28-29), Nantes va perdre sa deuxième place de Lidl Starligue.

Nantes perdra demain soir à l'issue du derby Nîmes-Montpellier sa deuxième place de Lidl Starligue et cela pourrait bien être définitif. Pire, défaits mercredi soir à domicile pour la deuxième fois en l'espace de six jours, les Nantais n'ont plus aucune garantie de finir sur le podium alors qu'il leur reste trois matchs à disputer dont le prochain à...Montpellier. Après Nîmes la semaine passée, c'est Aix-en-Provence qui est venu s'imposer (28-29) à la H Arena lors de cette vingt-troisième levée du championnat de France. Une défaite venue sanctionner des Nantais incapables de tuer la rencontre malgré une avance de trois buts en début de seconde période (17-14, 33ème) et qui ont fini par perdre le fil.

Insuffisamment efficaces devant le but (58% au total), les Violets ont également payé cher la contre-performance de leur paire de gardiens, Kévin Bonnefoi et Arnaud Siffert cumulant quatre arrêts en tout et pour tout. Des défaillances individuelles qui ont permis aux Aixois d'y croire et les partenaires du futur nantais Aymeric Minne (5 buts) ont bien joué le coup jusqu'au bout pour décrocher une victoire de prestige. Pour Nantes, ce revers a déjà des conséquences au classement puisque Nîmes ou Montpellier lui passera donc devant jeudi soir. Sans oublier que Chambéry compte désormais le même nombre de points que le "H".

Istres n'est plus relégable

Dans ce qui sera dans dix jours l'affiche de la finale de la Coupe de France, les Chambériens ont dominé Dunkerque aux Stades de Flandres (24-30). Derrière le duo Marescot-Melic, 14 buts à eux deux, et toujours sécurisés par les parades de Yann Genty (15 arrêts), les Savoyards ont maîtrisé les débats de la première à la dernière minute et peuvent plus que jamais rêver de podium. Comme les Nantais, ils suivront sans doute d'un œil attentif ce qui se passera du côté du Parnasse jeudi soir.

Si le podium de Lidl Starligue est toujours inconnu, il en va de même pour les deux places de relégables. Les positions ont néanmoins bougé puisque Istres a quitté la zone rouge pour la première fois depuis bien longtemps. Les Provençaux ont réussi un gros coup à Toulouse (26-28) dans les pas de leur demi-centre algérien Hichem Daoud (7 buts). Un deuxième succès à l'extérieur cette saison qui permet aux hommes de Gilles Derot de dépasser Cesson-Rennes, tombé à Pontault-Combault (28-22). Toujours aussi indigents offensivement (48% de réussite au tir), les Bretons ont perdu gros sur le terrain de la lanterne rouge qui, de son côté, n'a sans doute fait que repousser l'inéluctable de quelques jours. Enfin Ivry, renversé sur la fin à Tremblay (28-27), reste lui aussi dans une situation délicate.

JOURNEE 23
Saint-Raphaël - Paris 33-31
Dunkerque - Chambéry 24-30
Nantes - Aix-en-Provence 28-29
Pontault-Combault - Cesson-Rennes 28-22
Toulouse - Istres 26-28
Tremblay - Ivry 28-27
Nîmes - Montpellier jeu 20h45

Par Régis Aumont

retour aux news