Aller au contenu principal

NEWS

PARIS EN TERRAIN MINÉ
27 février 2020
27 février 2020

Le choc au sommet de la Lidl Starligue à Nantes jeudi soir pourrait voir la série d'invincibilité du PSG être mise à rude épreuve.

S'il y a un endroit cette saison où Paris peut craindre pour son invincibilité en Lidl Starligue, c'est bien dans la H Arena, l'écrin du HBC Nantes toujours coloré et évidemment à guichets fermés jeudi soir pour la réception des stars parisiennes. Forts de 16 victoires en 16 matchs, les champions de France, promis à un sixième titre consécutif dans quelques semaines, se rendent chez un rival requinqué, lequel n'a plus perdu en championnat depuis le 7 novembre à Nîmes (26-25) et a assis sa position de dauphin ces dernières semaines. ''Aujourd’hui je pense que nous sommes favoris pour la deuxième place'', lâche, sans langue de bois, Aymeric Minne, l'un des grands artisans de la montée en puissance des Violets.

Vainqueurs de leurs huit derniers matchs de Lidl Starligue, dont les deux derniers avec une marge conséquente (+14 et +19 contre Ivry et Dunkerque), les Nantais ont distancé Montpellier et Toulouse. Ils doivent désormais surtout se méfier des Nîmois dans leur quête de remplir leur objectif du début de saison. Battre Paris serait évidemment une excellente opération. Mais les joueurs de la capitale, qui pointent six longueurs devant leurs adversaires à l'aube de la dix-septième journée, roulent sur tout le monde en championnat. Ils gagnent leurs matchs avec un écart moyen de huit buts et n'ont jusque-là été inquiétés par personne. Les Nantais n'avaient quitté Coubertin qu'avec un différentel de trois buts en septembre (32-29), mais le score reflétait assez mal la supériorité parisienne.

Minne : ''On peut gagner ce match''

Si le PSG carbure toujours autant qu'à la fin de l'été, le ''H'' a fait de nets progrès, notamment dans la cohésion collective qu'il a fallu remodeler après le grand chambardement de l'intersaison. ''L’équipe est bien, nous nous connaissons tous mieux et trouvons donc plus facilement des automatismes et affinités, apprécie Aymeric Minne, le nouveau chef d'orchestre. Si l’on reste sur les mêmes bases qu’en début de mois avec une défense solide, un très bon gardien et une attaque productive, je pense qu’on peut les accrocher. Si on arrive à les faire douter, avec en plus le soutien du public, on peut gagner ce match.'' Malgré le petit coup d'arrêt enregistré le week-end dernier contre Magdebourg (28-31) sur le front européen, les hommes d'Alberto Entrerrios ont engrangé une certaine confiance, notamment depuis leur succès arraché à Montpellier juste avant les fêtes.

Cela sera-t-il suffisant pour jouer les yeux dans les yeux avec le leader invaincu ? En trente-trois rencontres officielles disputées cette saison, les partenaires de Luka Karabatic n'ont perdu qu'à trois reprises, et jamais contre un club français (Barcelone deux fois et Szeged, ndlr). Aucune équipe de l'élite n'a encore trouvé la clé pour contrer leur puissance de feu en attaque, la meilleure du championnat (35.5 buts inscrits de moyenne). Mais les Nantais, pas en reste de ce côte-ci du terrain – ils possèdent la deuxième attaque la plus prolifique – ont surtout la défense la plus imperméable de Lidl Starligue. L'opposition entre les deux clubs, la plus belle affiche possible cette saison, pourrait bien atteindre des sommets de jeu. De là à déboucher sur une surprise...

Par Régis Aumont