Aller au contenu principal

LIMOGES ET L'EUROPE, UNE RÉALITÉ ?

MADE IN HAND TV

NEWS

LIMOGES ET L'EUROPE, UNE RÉALITÉ ?
22 février 2021
22 février 2021

Encore victorieux la semaine dernière, le promu limougeaud reste confortablement installé dans le haut du tableau de Lidl Starligue.

Depuis le début de la saison, Limoges détonne. Il faut dire que les promus ne nous avaient pas habitués à jouer le haut du tableau dès leur première année en Lidl Starligue. Tube de l'automne, le club du président Alain Aubard, néophyte à ce niveau, a confirmé pendant l'hiver qu'il s'apprête à quitter avec une très large avance sur ses ''concurrents'' pour le maintien. En fait, et même si la trentaine de matchs reportés nuit à la lisibilité du classement, cela fait déjà quelque temps que les Limougeauds ne regardent plus dans leur rétroviseur. Avec déjà vingt-deux points au compteur quand les deux relégables, Tremblay et Créteil, n'en ont respectivement que trois et quatre, l'avenir du LH en Lidl Starligue est déjà assuré.

Vendredi dernier, à l'issue d'une rencontre tourmentée, les Limougeauds sont quand même parvenus à décrocher la victoire aux dépens de Saint-Raphaël (31-29), leur dixième de la saison. Une semaine plus tôt, les joueurs de Tarik Hayatoune s'étaient imposés à Toulouse (31-33), cinquième l'an passé, ce qui suivait un match nul arraché devant Aix (31-31), pas loin d'être l'équipe la plus impressionnante derrière Paris depuis cinq mois. Dans le sillage de Dragan Gajic, l'intouchable meilleur réalisateur de l'élite (142 buts, soit 8.9 de moyenne par match), Limoges, qui aurait dû investir le Palais de Beaublanc cette saison s'il n'y avait pas eu les restrictions sanitaires, surfe sur une dynamique qui peut l'emmener loin.

Toujours devant Nantes et Nîmes 

Jusqu'où ? A la lecture du classement, alors qu'il reste une journée à disputer cette semaine avant une nouvelle trêve internationale de vingt jours qui va décider de l'avenir olympique de l'équipe de France, six équipes semblent se disputer les cinq premières places, toutes européennes. Paris hors concours, Montpellier, Aix, Limoges, Nantes et Nîmes, dans cet ordre, se tiennent en sept points mais la différence du nombre de rencontres disputées par chaque équipe cache sans doute une lutte encore plus serrée. Quatrièmes, les Limougeauds sont, avec 16 matchs joués, ceux qui ont le plus oeuvré cette saison avec les Raphaëlois. De fait, c'est sans doute davantage derrière eux, au niveau de Nantes et Nîmes, que les partenaires de Romain Ternel doivent lorgner. Plus que du côté de Montpellier et Aix assurément.

Les Limougeauds à la lutte avec les Nantais et les Nîmois pour une place dans le Top 5, qui aurait pu imaginer cela au coup d'envoi de la saison ? Pourtant, avant de se rendre chez la lanterne rouge Tremblay vendredi soir, Limoges possède bien quatre points d'avance sur le ''H'' (avec trois matchs de plus) et cinq sur l'USAM (avec deux matchs de plus). De quoi nourrir l'appétit d'un promu insouciant et très agréable à voir jouer. Et s'il fallait trouver une autre raison de croire en son avenir, Limoges a déjà prouvé, avec six succès obtenus sur un écart de trois buts ou moins, qu'il savait gagner ''petit''. De quoi rêver en grand d'une fin de saison exceptionnelle.

Par Régis Aumont