Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, PSG, MHB, HBC Nantes, Chambéry, USAM, PAUC, Ivry, Cesson-Rennes

PRESQUE TOUT EST JOUÉ

News

Par regisaumont
Mis à jour le jeu 06/06/2019 - 10:30

PRESQUE TOUT EST JOUÉ

La dernière journée de Lidl Starligue aura pour principal enjeu, jeudi soir, la lutte entre Ivry et Cesson-Rennes pour éviter la descente en Proligue.

Il y a un an, Paris et Montpellier étaient encore au coude à coude pour le titre de Lidl Starligue avant l'ultime rendez-vous de la saison. Les deux équipes, victorieuses de leur dernier match, avaient finalement été départagées au goal-average particulier, ce qui avait offert au PSG un quatrième sacre consécutif. Rien de tout ça cette année. A l'aube de la vingt-sixième et dernière levée du championnat, le podium est déjà connu. Dans l'ordre même. Paris va conserver sa couronne, encore une fois devant Montpellier, et Chambéry a remplacé Nantes sur la boîte. La course à l'Europe est également scellée depuis la semaine dernière. Nîmes va retrouver vingt-cinq ans après le parfum des rencontres européennes et Aix-en-Provence, sixième, va pouvoir faire une demande de wild-card pour participer pour la deuxième saison de suite à la coupe EHF.

Le seul véritable enjeu de la soirée concernera la lutte pour le maintien. Quelle équipe accompagnera Pontault-Combault à l'étage inférieur ? Ivry et Cesson-Rennes ne sont séparés que d'un petit point après vingt-cinq matchs. Les Ivryens, qui se déplacent à Istres, ont donc leur destin entre leurs mains à condition de gagner. Car tout autre résultat les condamnerait en cas de succès des Bretons qui possèdent le goal-average particulier en cas d'égalité (26-23, 18-18). Problème pour les Cessonnais, et il est de taille, leur saison s'achève à Paris où la défaite leur est interdit. Dur pour une équipe plongée dans une spirale négative et qui n'a plus gagné un match depuis le...14 novembre. La probabilité est donc grande pour que la Glaz Arena, flambant neuve, soit la saison prochaine la plus belle salle de Proligue.

Ce dernier rendez-vous de la saison sera également l'occasion pour certains joueurs de l'élite de faire leurs adieux. On pense évidemment en premier lieu à Thierry Omeyer qui va défendre son but pour la dernière fois après vingt-cinq ans de carrière. D'autres, comme le spectaculaire ailier parisien Uwe Gensheimer, vont quitter la Lidl Starligue pour monnayer leur talent ailleurs. Enfin, à Montpellier, l'occasion sera donné au public de Bougnol d'encourager une dernière fois Michaël Guigou avec le maillot du MHB sur le dos. Là aussi, une page va se tourner.

JOURNÉE 26
Chambéry - Nîmes
Dunkerque – Nantes
Istres – Ivry
Montpellier - Pontault-Combault
Paris - Cesson-Rennes
Toulouse - Aix-en-Provence
Tremblay - Saint-Raphaël

Par Régis Aumont

retour aux news