Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, Chambéry, PSG

PARIS ÉCRASE TOUT

News

Par regisaumont
Mis à jour le jeu 21/03/2019 - 22:24

PARIS ÉCRASE TOUT

Le PSG s'est encore rapproché du titre de champion de France en s'imposant à Chambéry (21-30) jeudi soir. Après dix-huit journées, les Parisiens n'ont plus d'adversaire.

En attendant le match des Nantais, contre Pontault-Combault ce week-end, Paris siège désormais au sommet de la Lidl Starligue avec six points d'avance sur Montpellier et sept sur Nantes et Nîmes. A huit journées de la fin du championnat de France, rien ne semble pouvoir arriver à une équipe qui a une nouvelle fois fait très forte impression jeudi soir à Chambéry (21-30). Le titre décroché dimanche dernier en Coupe de la Ligue n'a pas grisé les hommes de Raul Gonzalez, sérieux et appliqués au Phare où ils ont décroché leur dix-septième victoire en dix-huit matchs.

Chez le cinquième, Paris a été accroché cinq petites minutes avant de rapidement prendre l'ascendant (4-8, 13ème). Il faut dire que Rodrigo Corrales a sorti le grand jeu dans sa cage, repoussant près d'un tir sur deux dans la première demi-heure (9 arrêts à 47%). En échec au tir, les Chambériens ne pouvaient que constater les dégâts. A la mi-temps l'avance des visiteurs était déjà de six buts et il ne restait guère beaucoup de suspense sur l'identité du vainqueur (10-16, MT).

L. Karabatic : "On avait à cœur de frapper un grand coup"

Et le début de la seconde période ne faisait que confirmer la main-mise des Parisiens, en pleine réussite à l'image du duo Gensheimer-Sagosen (11-20, 36ème). Trop forts, les joueurs de la capitale déroulaient jusqu'à la fin pour punir une équipe de Chambéry réduite comme rarement au silence dans sa salle. "On n'a rien pu faire, analysait Quentin Minel devant les caméras de beIN Sports. On marque 21 buts, et encore il y en a quatre ou cinq à la fin dans le garbage time. On savait avant la rencontre qu'il y avait une classe d'écart, mais vraiment ils nous ont empêchés de jouer."

Avec une défense étagée, une 1-5, qu'ils n'ont pas l'habitude de sortir de leur sac, les Parisiens ont réussi leur coup tactique. "On a fait un match extrêmement sérieux, se félicitait Luka Karabatic. On a très bien appliqué la stratégie avec une défense étagée qu'on travaille beaucoup même si on l'utilise rarement. On avait à cœur de frapper un grand coup ce soir. On savait le résultat de Montpellier hier. On est très heureux d'autant qu'on va maintenant avoir deux week-ends de repos." Un privilège pour avoir dominé la phase de poules de la Ligue des champions. Pour ce qui est de la Lidl Starligue, cette saison plus que jamais il y a Paris et les autres.

JOURNÉE 18
Istres - Dunkerque 27-23
Montpellier - Ivry 30-32
Toulouse - Nîmes 29-29
Tremblay - Cesson-Rennes 32-26
Saint-Raphaël - Aix-en-Provence 24-28
Chambéry - Paris 21-30
Nantes - Pontault-Combault sam 17h30

Par Régis Aumont

retour aux news