Aller au contenu principal

MONTPELLIER FRAPPE FORT À AIX

MADE IN HAND TV

NEWS

MONTPELLIER FRAPPE FORT À AIX
6 avril 2021
6 avril 2021

Le dauphin du PSG s'est imposé sur le terrain d'Aix-en-Provence (27-32), le quatrième, à l'occasion d'un match en retard de la deuxième journée de Lidl Starligue.

Les Montpelliérains ont poursuivi sur leur bonne dynamique mardi soir en s'imposant sur le terrain d'Aix-en-Provence (27-32) qui, à l'inverse, reste dans sa spirale négative. Il faut dire que pendant que les Héraultais enchaînent les matchs et les victoires tous les trois jours, les Aixois n'avaient eu que deux jours d'entraînement pour préparer ce choc reporté de la deuxième journée de Lidl Starligue. Encore une fois rattrapés par le Covid, les Provençaux sortaient tout juste d'une semaine d'isolement après la découverte d'un cas positif et n'avaient plus joué depuis quinze jours. La différence de rythme s'est fait ressentir sur le terrain où malgré une meilleure entame du PAUC (3-1, 4ème), le MHB a très vite pris les commandes de la partie. Profitant à plein des imprécisions des joueurs locaux, souvent trop impatients en attaque, les hommes de Patrice Canayer ont fait le plein de buts en première période dans la foulée d'un Valentin Porte très opportuniste (15-19, MT). 

Privés d'Alexis Borges et de Jonas Truchanovicius, les Montpelliérains se sont quand même fait quelques petites frayeurs. Car à défaut d'être réguliers, les joueurs de Thierry Anti sont parvenus à plusieurs reprises à effectuer des rapprochés, parfois à une seule petite longueur (22-23, 41ème), mais n'ont cessé de faire l'élastique jusqu'à ce qu'il casse. Bien trop diminués par de trop nombreuses absences, sans compter que Baptiste Bonnefond, touché au pouce, a dû laisser ses partenaires très tôt dans la partie, les Aixois ont fini par lâcher prise face à une formation héraultaise il est vrai bien en place et logiquement plus en confiance (23-27, 50ème). "On a livré une belle partie. On a été costauds et solidaires en défense", appréciait sur beIN Sports le capitaine Valentin Porte, le meilleur réalisateur de la soirée (7/11).

A onze jours de se déplacer à Paris pour ce qui sera certainement le tournant de la saison, Montpellier, qui avant accueillera Istres vendredi prochain, s'est rapproché à deux petits points du leader invaincu à qui il continue de mettre une certaine pression. Aussi, et c'est sans doute le plus important pour le club de Julien Deljarry, cette victoire importante face à concurrent direct pour la deuxième place lui permet de reléguer Nantes à huit points (avec deux matchs de plus) et Aix à douze (avec trois matchs de plus). Des Aixois qui ont désormais perdu leurs trois dernières rencontres et qui ne possèdent plus qu'un petit point d'avance sur Nîmes, le sixième, qui s'est lui imposé ce soir à Dunkerque (21-23) lors d'un autre match en retard.

JOURNÉE 2
Dunkerque - Istres 20-20
Limoges - Créteil 29-28
Ivry  - Saint-Raphaël 34-34
Toulouse - Nîmes 28-29
Tremblay - Chambéry 24-27
Paris - Cesson-Rennes  39-21
Chartres - Nantes 24-25
Aix - Montpellier 27-32

Régis Aumont