Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, MHB, HBC Nantes

MONTPELLIER GARDE LA MAIN

News

Par regisaumont
Mis à jour le jeu 23/05/2019 - 22:50

MONTPELLIER GARDE LA MAIN

A l'issue d'un match parfois étrange entre Montpellier et Nantes, ce sont les Héraultais qui l'ont emporté (26-25), verrouillant presque du même coup la deuxième place de Lidl Starligue.

25-24 à Nîmes la semaine passée et 26-25 contre Nantes jeudi soir. Montpellier a gagné avec la plus petite des marges ses deux derniers grands rendez-vous de la saison et ainsi fait un très grand pas vers la deuxième place de Lidl Starligue. Pour être la première équipe derrière Paris, intouchable cette année, les Montpelliérains n'ont plus besoin que d'une victoire alors qu'ils affronteront les deux derniers, Cesson-Rennes puis Pontault-Combault, lors des deux dernières journées. Pour leur ultime représentation à la Sud de France Arena, pas pleine pour l'occasion, tout ne fut pas parfait pour les Héraultais. Mais ce fut également le cas pour les Nantais, venus livrer ce choc du haut de tableau sans trois joueurs majeurs (Feliho, Rivera, Gurbindo) et qui ont vaillamment défendu leurs chances à défaut de briller.

Le début du match fut un enchaînement de maladresses. Il a permis aux gardiens, Vincent Gérard d'un côté, Kévin Bonnefoi de l'autre, de prendre la lumière. Mais les tirs hors-cadre, mal placés ou trop mous, se sont succédé si bien qu'après dix minutes d'une bouillie de handball le score n'était que de 3 partout. Les Montpelliérains sont les premiers à avoir trouvé la bonne carburation. Ils ont fait un break quand Michaël Guigou a inscrit son premier but en contre-attaque (8-4, 18ème). Mais en un claquement de doigts, trois minutes pour être précis, les visiteurs ont trouvé autant de fois le chemin des filets que lors des dix-huit premières minutes (8-8, 21ème). A partir de là les deux rivaux ne se sont plus lâchés et à la pause tout restait à faire (12-12, MT).

Troisième défaite consécutive pour Nantes

A plusieurs reprises au cœur de la seconde période le "H" a compté une longueur d'avance. Mais en gâchant plusieurs occasions d'en prendre une de plus ils ont manqué l'occasion de faire douter un MHB pourtant fébrile, à l'image d'un Melvyn Richardson loin de son rayonnement hivernal. Finalement la partie s'est jouée dans les derniers instants, et à ce petit jeu les hommes de Patrice Canayer se sont montrés les plus forts. Au grand dam des Nantais, battus pour la troisième fois de suite dans le money-time. "On s'est vraiment battus comme des guerriers. Cela s'est joué à rien", pestait le jeune Dragan Pechmalbec devant les caméras de beIN Sports. Tombé du podium, Nantes va devoir désormais faire carton plein et espérer un faux-pas de Chambéry pour terminer troisième. La deuxième place, l'objectif depuis le sacre assuré des Parisiens, ne lui est plus accessible.

Elle devrait donc revenir à Montpellier qui, avec deux points de plus que Chambéry plus le goal-average particulier, est dans une position très favorable. "Tout le monde se mobilise pour aller chercher cette deuxième place", se félicite le capitaine Valentin Porte, le meilleur marqueur de son équipe ce soir (5 buts). "Il nous reste à sécuriser une victoire pour finir deuxième", ajoute Vincent Gérard, l'autre grand artisan du succès héraultais (13 arrêts). La première occasion de le faire aura donc pour cadre Cesson où, mercredi prochain, les Montpelliérains pourraient également envoyer le club breton en Proligue.

JOURNÉE 24
Aix - Cesson-Rennes 33-21
Istres - Pontault-Combault 28-27
Chambéry - Toulouse 35-27
Ivry - Saint-Raphaël 31-24
Tremblay - Dunkerque 23-29
Paris - Nîmes 41-29
Montpellier - Nantes 26-25

Par Régis Aumont

retour aux news