Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, MHB, Ivry, SRVHB, PAUC, USAM, FENIX, USDK

IVRY TOMBE MONTPELLIER !

News

Par regisaumont
Mis à jour le mer 20/03/2019 - 22:40

IVRY TOMBE MONTPELLIER !

La sensation de la 18ème journée de Lidl Starligue est venue de Montpellier où Ivry, douzième, a réussi un véritable exploit (30-32) mercredi soir. Dans la course au maintien, Istres a poursuivi son spectaculaire redressement face à Dunkerque (27-24).

Ce n'est sans doute pas ce mercredi que les Montpelliérains pensaient dire définitivement au revoir au titre de champion de France. Pourtant la réception d'Ivry, antépénultième de Lidl Starligue avant cette dix-huitième journée, s'est révélée cauchemardesque pour le dauphin du PSG. Trois jours après avoir perdu la finale de la Coupe de la Ligue, lors d'un Final Four auquel avait également participé son adversaire du soir, Montpellier a sombré dans son antre de Bougnol, concédant une défaite (30-32) qui risque de laisser des traces. Sur le terrain, Ivry, porté par son spectaculaire arrière cubain Yoel Cuni Morales (8 buts), n'a pourtant rien volé à personne.

Non contents de tenir tête aux Héraultais pendant 25 minutes, les Ivryens ont ensuite pris le large (16-22, 42ème). Et cette fois Vincent Gérard (2 arrêts), pas plus que Nikola Portner (3), n'a pas pu sauver la mise de son équipe pendant que le Slovène Mate Sunjic (15 parades) finissait de décourager les tireurs du MHB. Pour Montpellier, qui rétrogradera à la troisième place samedi si Nantes fait respecter la logique devant Pontault-Combault, l'infime espoir de revoir Paris en tête du classement s'est envolé. Les partenaires de Valentin Porte vont surtout devoir vite rebondir pour assurer un podium que convoitent aussi, outre Nantes, Nîmes et Chambéry.

Nîmes accroché à Toulouse

Des Nîmois à qui il n'aura manqué que quelques secondes mercredi pour revenir à égalité de points avec le voisin héraultais. A Toulouse, qui restait sur six victoires en sept matchs, les hommes de Franck Maurice ont mené pendant 55 minutes. Mais les Toulousains, menés de cinq buts à plusieurs reprises, n'ont jamais lâché et ont arraché le point du match nul grâce à au penalty transformé par Ferran Sole, son septième du match, à vingt secondes de la fin (29-29). Sans jouer, Paris, Chambéry - les deux équipes s'affronteront jeudi soir au Phare - et Nantes ont donc fait une belle opération.

Dans les autres rencontres de la soirée, Aix-en-Provence a réussi un joli coup à Saint-Raphaël (24-28). Les partenaires du talentueux Aymeric Minne (6 buts) ont ainsi pris un petit ascendant sur leur victime du soir dans la course à la sixième place qui devrait pouvoir ouvrir les portes d'une coupe d'Europe. Tremblay a de son côté profité de la venue de Cesson-Rennes pour obtenir son premier succès de l'année (32-26). Une victoire importante qui permet aux Franciliens de repousser les Bretons, premier club non relégable, à six longueurs. Une équipe de Cesson-Rennes désormais sous la menace d'Istres que l'on arrête plus. Après Aix et...Cesson, les Provençaux ont eu la peau de Dunkerque (27-23). Face à des Nordistes qui vont définitivement devoir regarder dans leur rétroviseur, les Istréens ont construit leur victoire sur leur défense, avec un Robin Cappelle déchaîné dans sa cage (17 arrêts). Avec cette troisième victoire de rang, les hommes de Gilles Derot sont plus que jamais des candidats crédibles au maintien.

JOURNÉE 18
Istres - Dunkerque 27-23
Montpellier - Ivry 30-32
Toulouse - Nîmes 29-29
Tremblay - Cesson-Rennes 32-26
Saint-Raphaël - Aix-en-Provence 24-28
Chambéry - Paris jeu 20h45
Nantes - Pontault-Combault sam 17h30

Par Régis Aumont

retour aux news