Aller au contenu principal

MADE IN HAND TV

NEWS

PREVIEW – ISTRES ATTEND DES JOURS MEILLEURS
14 septembre 2020
14 septembre 2020

Malgré une préparation compliquée et un effectif réduit, le club provençal aimerait rééditer une saison comme la précédente et ainsi éviter de trop se préoccuper du maintien.

Rendez-vous sur Instagram (@madeinhand) pour tenter de gagner le nouveau maillot du club !

Hier : Ivry
Demain : Chartres

Difficile de jouer au handball à Istres cet été. Alors que la préparation des Provençaux, débutée le 20 juillet, devait changer de forme avec le début des matchs amicaux fin août, l'équipe de Gilles Derot a été rattrapée par le Covid. Un cas qui a entraîné des annulations en série, d'autant que certains joueurs ont dû prolonger leur isolement pendant l'interminable attente de leurs résultats. ''La préparation a été un peu compliquée'', admet Guillaume Crépain, le nouveau capitaine, qui a fait partie des quatre éléments à devoir rester plus longtemps de côté. On a été dix jours sans se voir à cause du virus, ça a mis un gros coup de frein à la progression de l'équipe.'' Conséquence principale, les Istréens ont dû ronger leur frein pendant que les autres équipes de Lidl Starligue se testaient. ''On a joué notre premier match amical samedi soir (défaite 35-25 à Montpellier, ndlr), regrette le demi-centre. On espère pouvoir en disputer un ou deux autres avant le début de saison.''

Un retard qui inquiète l'ancien d'Ivry et Tremblay. ''Au niveau handball on ne sera pas prêt, tranche-t-il. Le début de saison risque d'être délicat. Je ne me fais pas trop de souci par rapport à notre défense, c'est plus l'attaque qui me fait peur. Les rencontres de préparation servent à trouver des automatismes et là on n'a pas pu le faire.'' L'inquiétude est d'autant plus grande que le calendrier propose à Istres des oppositions dans ses cordes lors des quatre premières journées. ''On va commencer par un match important contre Tremblay et on aura aussi Dunkerque et Limoges au programme. On va viser deux victoires sur les quatre premiers matchs, prévient Guillaume Crépain. A défaut d'être prêts, on devra montrer beaucoup d'envie pour compenser. Mais vu comme on était excités avant de jouer contre Montpellier après six mois sans match je ne me fais pas trop de souci sur ce point.''

''On a vu la saison dernière qu'on pouvait embêter certaines équipes'', Guillaume Crépain

Pour cette saison ''durant laquelle il faudra savoir s'adapter'', l'objectif du club n'a rien de révolutionnaire. ''Ça reste le maintien, assume Guillaume Crépain, mais le président nous a parlé de la dixième place. On ne veut pas se fixer de limites. On a vu la saison dernière qu'on pouvait embêter certaines équipes. Avant on ciblait nos matchs, mais après avoir gagné à Saint-Raphaël, Montpellier et Dunkerque on a vu qu'on était capables de battre des équipes de ce calibre. Disons que si on finit entre 10 et 12 ce sera bien.'' Après avoir terminé onzième, ''mais à seulement deux points de la première moitié du tableau'', Istres a enregistré quatre arrivées durant l'été : le jeune Clément Gaudin, pour épauler l'expérimenté Arnaud Tabarand dans la cage, et trois arrières, tous étrangers, l'Espagnol Juan José Fernandez, le Danois Torben Petersen et le Monténégrin Risto Vujacic. ''Dans le contexte actuel, on n'a pas pu faire grand-chose en dehors du terrain pour bien intégrer les nouveaux et créer du lien'', regrette celui qui a hérité du brassard en raison de la longue absence de Nicolas Boschi, opéré de l'épaule et pas attendu sur les terrains avant l'année prochaine.

Le groupe pro a néanmoins été réduit, passant de 16 à 14 unités, la faute à quelques difficultés financières inhérentes à la crise sanitaire. Gilles Derot, responsable de l'équipe première ou du centre de formation du club depuis vingt ans, n'hésitera pas à faire appel aux aspirants professionnels, comme le jeune Thomas Caviglia, appelé à former la paire d'ailiers gauches avec Hichem Daoud. Onzième des deux derniers exercices depuis son retour dans l'élite, Istres signerait des deux mains pour faire aussi bien. Surtout après un été aussi particulier.

Arrivées : Juanjo Fernandez (arrière gauche, Leon), Clément Gaudin (gardien, Nice), Torben Petersen (arrière gauche, Aarhus), Risto Vujacic
Départs : Mehdi Harbaoui (gardien, Sélestat), Vaidotas Grosas (retraite), Théo Laguillaumie (arrière droit, Dijon), Lucas Ruiz (arrière gauche, Martigues), Junior Tuzolana (ailier gauche, Pontault-Combault)

EFFECTIF
Gardiens : Clément Gaudin, Arnaud Tabarand
Arrières gauches : Nicolas Boschi, Juanjo Fernandez (ESP), Torben Petersen (DAN), Vasko Sevaljevic (MON)
Demi-centres : Guillaume Crépain
Arrières droits : Oussama Hosni (TUN), Risto Vujacic (MON)
Ailiers gauche: Hichem Daoud (ALG)
Pivots : Andera Parisini (ITA), Louis Roche
Ailiers droits : Andrea Guillaume, Rasmus Nielsen (DAN)
Entraîneur : Gilles Derot

Par Régis Aumont