Aller au contenu principal

NEWS

LES JO REPORTÉS EN 2021 !
24 mars 2020
24 mars 2020

Le Comité international olympique a officialisé, mardi, le report d'une année des Jeux olympiques de Tokyo en raison de la pandémie de coronavirus.

C'était inéluctable. La crise sanitaire mondiale liée au coronavirus a eu raison de la volonté du Comité international olympique de maintenir les Jeux olympiques de Tokyo aux dates prévues, du 24 juillet au 9 août 2020. Alors que depuis plusieurs jours, les différents comités olympiques nationaux, les fédérations et le mouvement des athlètes appellent au discernement, le CIO a dû se rendre à l'évidence. Avec le confinement mis en place aux quatre coins de la planète, les conditions n'étaient plus réunies pour que l'événement puisse se dérouler de façon normale et sans mettre en péril la santé de millions de personnes. Ce mardi matin, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, lors d'un entretien téléphonique, a demandé à Thomas Bach, le président du CIO, de reprogrammer les Jeux. Un entretien qui a poussé le CIO à accélérer le processus, lui qui le week-end dernier avait indiqué qu'une réponse serait donnée dans les quatre prochaines semaines.

Dans un communiqué publié en début d'après-midi, l'instance olympique informe que "dans les circonstances actuelles, sur la base des informations fournies par l'Organisation mondiale de la santé, le président du CIO et le Premier ministre du Japon ont conclu que les Jeux de la XXXIIe olympiade à Tokyo doivent être reprogrammés à une date au-delà de 2020, mais pas plus tard que l'été 2021, afin de sauvegarder la santé des athlètes et de toutes les personnes impliquées dans les Jeux Olympiques et la communauté internationale." Si la possibilité d'un report à l'automne fut un temps envisagé, les difficultés liées aux calendriers ont rendu la chose impossible. Du coup, comme dans le cas de l'Euro de football, c'est durant l'été 2021, à des dates qui restent à déterminer, que Tokyo devrait accueillir tous les meilleurs sportifs du monde.

Dans ce contexte extraordinaire - jamais depuis l'instauration des Jeux olympiques de l'ère moderne (en 1896) une édition n'avait été déprogrammée en temps de paix - les différentes fédérations internationales vont devoir réorganiser leurs calendriers. Dans le cas du handball, où six équipes sur douze restent à identifier dans les tournois masculin et féminin, les TQO n'ont plus d'obligation de se disputer d'ici le mois de juin. Ainsi, les Français, toujours en quête de leur visa pour le Japon, à l'inverse des Françaises, qualifiées en tant que championnes d'Europe en titre, pourraient accueillir leur tournoi de qualification olympique la saison prochaine, dans des conditions plus habituelles. En attendant, l'été sportif sera des plus calmes, mais au vu des circonstances, c'est certainement la décision la plus sage.

Par Régis Aumont