Aller au contenu principal

IL RESTE DU CHEMIN

MADE IN HAND TV

NEWS

IL RESTE DU CHEMIN
4 juillet 2021
4 juillet 2021

Pour leur premier match de préparation olympique, les Françaises ont connu une lourde défaite dimanche à Bayonne (21-30) contre des Norvégiennes qu'elles retrouveront dans deux jours.

Sans grande surprise, l'équipe de France a rendu une copie assez brouillonne pour son premier match de préparation olympique dimanche soir à Bayonne. Après plus de trois semaines de stage à Capbreton, où elles sont réunies depuis le 10 juin, et quelques séances physiques très poussées, les Bleues ont manqué d'un petit peu de tout pour rivaliser avec la Norvège dans le remake de la finale du dernier championnat d'Europe remportée par les Scandinaves. Sans Estelle Nze-Minko, en tribunes, et très vite privée d'Océane Sercien-Ugolin, touchée à une cheville, les filles d'Olivier Krumbholz ont subi la loi des Norvégiennes dès les premiers instants. Avec un seul but marqué lors des dix premières minutes, l'oeuvre de Grace Zaadi, peut-être la seule Tricolore à surnager, les Françaises ont entamé la partie de la pire des façons. Très vite distancées (4-12, 19ème), elles ont couru après le score sans jamais parvenir à effectuer un vrai rapproché. "On a été très passives en première période sur le plan défensif, pestait au micro de beIN Sports Olivier Krumbholz, pas satisfait de voir son équipe encaisser 17 buts dans la première demi-heure (11-17, MT). On n'a pas réussi à les bousculer, regrettait-il. Elles ont été très fortes mais nous on est encore loin, loin, loin de notre meilleur niveau. C'est une bonne leçon pour nous, on va s'en servir et j'espère qu'on fera mieux que ça lors du deuxième match."

La seconde période, durant laquelle les Bleues ont compté jusque 11 buts de retard (14-25, 45ème), n'a pas été beaucoup plus enthousiasmante. "On a manqué d'agressivité dans tous les secteurs. Et c'est notre moteur, analysait Garce Zaadi. On a eu quelques sursauts mais ce n'est pas suffisant contre la Norvège. J'aurais aimé plus, mais c'est le premier match de préparation et j'espère qu'on va monter crescendo." La revanche face à ces Norvégiennes est programmée pour lundi soir (19h), au même endroit. D'ici-là Olivier Krumbholz aura rendu officiel sa sélection pour Tokyo. C'est en effet ce lundi en début d'après-midi que le sélectionneur donnera les noms des 15 joueuses (14 + 1 remplaçante) qui débuteront les JO le 25 juillet contre la Hongrie et ceux des deux remplaçantes qui ne pourront pas loger au village olympique. La jeune Claire Vautier, qui a marqué son premier but en sélection ce soir, sait déjà qu'elle ne s'envolera pas pour le Japon dans dix jours. Elle incarne l'avenir d'une équipe de France que l'on espère meilleure dans quarante-huit heures.

PROGRAMME
Du 10 au 25 juin : première séquence de stage à Capbreton
Du 30 juin au 7 juillet : deuxième séquence de stage à Capbreton avec un groupe restreint
Le 4 juillet : match amical contre la Norvège, à Bayonne (21h)
Le 6 juillet : match amical contre la Norvège, à Bayonne (19h)
Du 12 au 14 juillet : passage à la Maison du Handball, Créteil. Départ pour Tokyo en fin de journée le 14 juillet.
Du 15 au 21 juillet : troisième séquence de stage à Koshu 
Le 19 juillet : match amical contre le Japon, à Koshu
Le 21 juillet : entrée dans le village olympique de Tokyo
Le 22 juillet : match amical contre le Monténégro, à Tokyo

Régis Aumont