Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, PSG

PARIS SE MET EN PLACE

News

Par regisaumont
Mis à jour le dim 18/08/2019 - 21:24

PARIS SE MET EN PLACE

Le PSG a conclu dimanche par une victoire à Holstebro (28-34) sa tournée en Allemagne et au Danemark. A deux semaines du Trophée des champions, l'équipe peaufine ses automatismes.

Ne nous fions pas aux apparences. Si Thierry Omeyer et Uwe Gensheimer figurent encore sur la page d'accueil du site internet du Paris Saint-Germain handball, ce n'est certainement qu'une histoire de mise à jour. L'illustre gardien, jeune retraité, et le spectaculaire ailier, reparti chez lui à Mannheim, ne font plus partie de l'équipe qui a repris le chemin de l'entraînement le 25 juillet dernier. Deux atouts majeurs que les quintuples champions de France ont essayé de remplacer au mieux avec les arrivées de l'ancien montpelliérain Vincent Gérard et de l'éternel ailier islandais Gudjon Valur Sigurdsson. Le pivot polonais Kamil Syprzak, venu de Barcelone, est lui aussi venu renforcer un effectif dont l'objectif sera cette saison encore de gagner toutes les compétitions auxquelles il prendra part.

Après deux semaines d'entraînement, les Rouge et Bleu ont mis le cap en début de semaine dernière sur l'Europe du Nord avec une première halte en Allemagne avant de se rendre au Danemark. Une mini-tournée émaillée de trois matchs, les premiers de la préparation estivale. Les partenaires de Nikola Karabatic ont commencé par le plus gros morceau, Kiel, affronté dans sa Sparkassen Arena bondée et bouillante. Malgré une belle résistance, notamment dans la première demi-heure conclue sur un score de parité (14-14, MT), les Parisiens ont fini par céder devant une équipe plus avancée dans sa préparation (30-34). "Malgré le résultat, il y a aussi du positif à retenir et il faudra s’appuyer là-dessus pour travailler dans les prochains jours", confiait alors sur le site du club un Vincent Gérard déjà efficace sous ses nouvelles couleurs.

La suite fut couronnée de succès. Contre des adversaires d'un calibre moindre, Aarhus (24-35) et Holstebro (28-34), les joueurs de Raul Gonzalez ont montré que l'équipe tournait déjà bien et que les automatismes se mettaient tranquillement en place. "Nous sommes contents de nos matchs, même si nous avons perdu à Kiel", commente Rodrigo Corrales qui a donc changé de binôme dans la cage. Le PSG, qui n'a que quatre matchs amicaux à son programme, disputera le dernier à Aix-en-Provence samedi prochaine. D'ici-là les joueurs de la capitale vont poursuivre les entraînements afin de monter en puissance en vue du début de saison. Avec Montpellier comme adversaire lors du Trophée des champions le 31 août et le début de la Lidl Starligue quatre jours plus tard, le PSG sait qu'il entre dans la dernière ligne droite de sa préparation.

Par Régis Aumont

retour aux news